meilleurs photographes de 2022

Les 11 meilleurs photographes de 2022

Image d'avatar de JulieHJulieH - Le 11 janvier 2023

Comme chaque année, la tradition chez Beware! veut que la nouvelle année commence par une rétrospective des meilleurs talents de l’année passée. 2022, a été riche en découvertes et redécouvertes. Voici notre sélection des meilleurs photographes.

Teresa Freitas, évasion dans un monde pastel

Teresa Freitas vient de Cascais, un village côtier portugais. L’artiste propose avec ses photographies un univers qui lui est propre, remplit de rêve et de douceur. Teresa Freitas ne trouve pas ces teintes si particulières dans les paysages portugais. La magie opère plutôt au moment de la retouche. Elle apporte alors a ses clichés des couleurs étonnantes, issue d’un mélange entre des teintes pastel et des tons vibrants, transformant les espaces en lieu sûrs et tranquilles pour un moment d’évasion.

Photographie d'une ruelle de Venise durant la Dolce Vita par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Dolce Vita, Venise.

Chiron Duong met à l’honneur la richesse du Vietnam

L’artiste et photographe de mode vietnamien Chiron Duong met en avant la richesse culturelle et artistique du Vietnam, notamment grâce à la composition de ses palettes de couleurs, aux symboles incarnés ou encore aux choix de ses concepts. Il transmet à travers ses photographies le mystère du folklore, de la foi et de la religion dans la vie des Asiatiques.

Sa façon de traiter de les émotions humaines est frappante. Il ne laisse d’ailleurs jamais le choix des pigments au hasard. Selon lui, les couleurs transportent avec elles les émotions. 

" [En Grandissant], nous devenons tellement réalistes, cela nous vide. C’est pourquoi j’ai vraiment envie de rappeler cette atmosphère mystérieuse, onirique, fantaisiste, colorée comme l’expérimente un enfant, mais avec la vulnérabilité propre à l’adulte. 
Chiron Duong
Série : Current Memoir “Like a Dream” du photographe Chiron Duong
Série : Current Memoir “Like a Dream”.

Tom Hegen et les paysages namibiens

Considéré comme l’un des plus grands photographes spécialisés dans les paysages, Tom Hegen arpente la faune et la flore du monde entier depuis des années. Possédant une très forte sensibilité pour la nature, il a décidé d’exposer l’impact frappant que l’être humain a sur les écosystèmes.

Bien trop souvent oubliée par les photographes à cause de ses étendues de dunes inhospitalières, Tom Hegen est allé photographier la Namibie, où montagne, sable et mer s’embrassent vu du ciel. Depuis son hélicoptère, l’artiste arrive à transmettre toute la sensibilité de la santé de notre planète. 

Dans ma photographie aérienne, je me concentre sur les paysages qui ont été fortement transformés par l’intervention humaine. J’essaie de sensibiliser le spectateur à ces sujets en jetant un coup d’œil aux forces extraordinaires qui ont un impact sur notre environnement. “

Tom Hegen
Tom Hegen : Dunes de sables en Namibie se fusionnant avec l'océan atlantique.
Tom Hegen : Dunes de sables en Namibie se fusionnant avec l’océan atlantique.

Andrew McCarthy, Connor Mathern et leurs photographies hors du temps

2022 fut aussi une année marquée par un regain d’intérêt pour la Lune, avec notamment le programme spatial Artémis, pour le plus grand bonheur d’Andrew McCarthy et de Connor Mathern, deux astrophotographes.

Les deux hommes se sont rencontrés il y a quelques années sur Reddit avant de se découvrir une passion commune pour l’astrophotographie. Ils décident alors de se lancer dans un projet fou, prendre la Lune en photo comme jamais auparavant. Plus de neuf mois de travail ont été nécessaires pour réaliser cette série de clichés.

photo de la lune "la chasse à Artemis" d'Andrew McCarthy et Connor Mathern
photo de la lune “la chasse à Artemis”

Cody Cobb et son utilisation de la lumière UV

Avec la série Spectral, Cody Cobb est parti explorer l’ouest de l’Amérique avec son appareil photo et sa lumière UV. Grâce à cet éclairage, il fait ressortir la luminescence particulière de la matière organique qui se trouve dans les minéraux et dans les plantes, donnant un côté surnaturel aux paysages américains. La lumière UV fait alors ressortir des tons bleutés et orangés.

Spectral, par le photographe Cody Cobb
Cody Cobb – Spectral

Levon Biss, macrophotographe engagé

Levon Biss, 47 ans a choisi la macrophotographie comme message pour les générations présentes et celles à venir. ” Quand vous regardez quelque chose de très près, c’est très différent de quand vous le regardez juste avec vos yeux “. C’est sur cette différence de point de vue de Levon Biss s’appuie pour alerter sur le déclin des insectes.

Pour sa série de photo Extinct & Endangered, chacune de ces œuvres a été créée à partir de 10.000 photos individuelles prises au microscope, soit environ trois semaines de travail par photo.

La macro photo est une fenêtre sur le monde invisible

Levon Biss
Extinct & Endangered
Extinct & Endangered

Ryan Schude, le photographe qui mélange les arts

Photographe diplômé du San Francisco Art Institute, Ryan Schud met à contribution l’ensemble de ces enseignements universitaires dans des compositions qui semblent mêler peinture, cinéma et photographie. Ce mélange unique et atypique est utilisé par l’artiste pour mettre en scène des moments du quotidien, ce qui donne au spectateur une sensation d’ “arrêt sur image”. La simplicité des histoires qui y sont racontées, mêlée à la complexité de la réalisation, fait de ces photographies des œuvres complexes. 

Une femme et un homme se disputant dans une cuisine - elle lui jette un liquide à la figure
“Kitchen Flat” – Ryan Schude

Reuben Wu et Jenni Pasanen : une collaboration qui bouscule les codes

Entre photographie et intelligence artificielle, le travail de Reuben Wu en collaboration avec Jenni Pasanen a mérité sa place parmi les meilleures créations photos de 2022. Cette année, le photographe, réalisateur et producteur britannique s’est associé à la spécialiste de la peinture digitale Jenni Pasanen.

Sans jamais se rencontrer, les deux artistes ont créé six œuvres en six mois. La série Metamorphe représente un monde postapocalyptique où seuls les paysages naturels sont restés. La maîtrise de la photographie de Reuben Wu associée à l’esthétique classique et aux techniques futuristes de Jenni Pasanen donne à cette série un aspect presque surnaturel.

Photographie de la série Metamorphe par Ruben Wu et Jenni Pasanen
Reuben Wu & Jenni Pasanen, Touch (Toucher), Metamorphe

William Keo et sa couverture de la guerre en Ukraine

Spécialiste des mouvements de population, de l’exclusion sociale et de l’intolérance communautaire, William Keo, 25 ans est un membre nominé chez Magnum Photos. En 2022, il a couvert la guerre en Ukraine pour Libération, territoire qu’il connaissait déjà puisqu’il avait déjà photographié la guerre du Donbass en 2018.

La photo est un médium qui sera toujours subjectif et par conséquent, parfois voire souvent limité et peut-être pas le médium le plus adapté pour dire la “vérité”. Elle apportera au moins un regard, le plus honnête possible sur un sujet.

William Keo pour Beware!
UKRAINE, Lviv. 2 mars 2022. William Keo/Magnum Photos pour l’Obs
UKRAINE, Lviv. 2 mars 2022. William Keo/Magnum Photos pour l’Obs

Viktor Balaguer capte la Camargue en hiver

L’architecte et photographe Français de 32 ans Viktor Balaguer a immortalisé en janvier 2022 les paysages froids et embrumés de Camargue un matin d’hiver.

Dans cette série, le photographe prend le contre-pied des représentations habituelles de cette région. Il explique « J’ai l’habitude de voir cette terre qu’on appelle la Camargue brûler au soleil d’été ». Capturer ce moment inhabituel le fait s’interroger : « Et si la vraie beauté de la Camargue se cachait en ces quelques jours d’hiver. »

Viktor Balaguer immortalise les paysages froids et embrumés de Camargue un matin de janvier 2022.
Viktor Balaguer – janvier 2022

Jonk et son tour du monde des lieux abandonnés

Photographe parisien, Jonk à publié en mars 2022 un livre compilant les meilleures photographies prises au cours de ses quelque 1500 explorations urbaines. Dans Urbex Monde, Jonk fait passer un message en faveur de l’écologie pour faire prendre conscience de l’hégémonie de la nature, y compris sur les constructions les plus solides. En observant ces objets de l’activité humaine se décomposer sous ses yeux, Jonk ne peut s’empêcher de penser à l’avenir et à la reprise globale du pouvoir par la nature sur le monde.

Les 11 meilleurs photographes de 2022 1
Greenhouse en Belgique © Jonk pour Naturalia

Découvrez aussi qui étaient les meilleurs photographes de l’année 2021.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

JulieH
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.