Teresa Freitas

Les mondes pastels de Teresa Freitas

Dernière mise à jour:

Sous les inspirations des peintres Van Gogh, Matisse ou Magritte ou encore des photographes Fan Ho ou Nguan, Teresa Freitas crée un rêve dans un rêve grâce à ses photographies pastel.

Photographie aux tons pastels d'une ruelle dont le linge est suspendu par Teresa Freitas

Teresa Freitas, le résultat d’un esprit coloré

Portugal, Lisbonne. Une destination aux couleurs de vacances. Le soleil qui se reflète sur les ondulations du Tage, des balades émerveillées par les architectures et la culture, Lisbonne permet l’évasion.

Non loin, au bord de la mer, dans un village appelé Cascais, vit Teresa Freitas. Une artiste qui a baigné dans l’art et la culture portugaise. Une vision apaisante et vacancière, parfois figée dans le temps, qu’elle représente dans ses photographies. 

Autoportrait de Teresa Freitas sur le sable par Teresa Freitas

Enfant, Teresa Freitas adorait observer les films d’animation et les illustrations des livres. Peu certaine de la raison de cette fascination, elle a pourtant décidé de suivre cet univers, intimement convaincue qu’il existait quelque chose pour elle. Son passage à l’université lui apprend alors la peinture, l’art multimédia et le design.

C’est en postant son travail sur Instagram qu’elle a réalisé qu’elle avait sa place dans le monde de la photographie et qu’elle pouvait s’en servir pour gagner sa vie.

Les premières photographies de Teresa ressemblent à de simples évasions visuelles, comme si elle inventait un journal intime, légèrement inspiré du journal de William Eggleston. Mais sa compréhension onirique et aérienne des teintes et des détails pastel dans chaque composition suppose qu’il y a plus qu’une simple main ferme lors de l’édition des photos prises ici et là.

Photographie pastel de linges suspendus au bord de la mer par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Cascais.

Le temps et le travail ont laissé place à l’apprentissage et à la persévérance, faisant évoluer le travail de Teresa Freitas. Ses photographies se sont affinées, allant toujours vers le surréaliste, sans jamais déborder. Les photographies de Teresa sont alors devenues inexorablement envoûtantes, nous emmenant dans un voyage éthéré au travers de nombreuses villes.

Ses photographies à l’âme espiègle ont charmé de nombreuses marques qui ont eu recours à ses nombreux talents pour représenter des campagnes. Dior, Issey Miyake, Olympus, Polaroïd, mais aussi Netflix qui a notamment contribué à propulser sa carrière.

Composition d'été avec du citron par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Pub pour Pure Pirana.

Teresa Freitas nous emmène dans des destinations de rêve aux couleurs pastel

Votre journée s’est mal passée ? Vous ne rêvez que d’évasion ? Les clichés de Teresa Freitas sauront sans aucun doute remettre de la couleur dans votre journée et vous permettre de vous évader grâce à ce rose bébé des plus doux, ce bleu Magritte ou encore ce jaune doux et chaleureux.

Photographie d'une ruelle de Venise durant la Dolce Vita par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Dolce Vita, Venise.

Le monde de Teresa Freitas est un monde dans lequel nous pouvons nous laisser tomber sans trop réfléchir pour partir visiter ces villes animées et paysages naturels empreints de mystères et de tons sereins. L’identité artistique de la photographe portugaise est désormais bien ancrée dans le monde de l’art grâce à ses jeux avec la couleur qui donnent des images nous transportant vers un subtil changement de réalité. 

Teresa nous emmène en balade au travers une esthétique purement personnelle. Elle ne cherche pas forcément les couleurs pastel dans le réel, elle offre cette teinte quand vient l’heure de la retouche.

Ainsi, elle convertit l’architecture et les structures de notre monde en espace d’évasion. Les espaces que nous connaissons deviennent merveilleusement faux et se transforment en des espaces sûrs et tranquilles. Notre œil est judicieusement attiré par des éléments d’ordinaire oubliés, et pourtant présents pour se démarquer, grâce à une combinaison vibrante-pastel. Un panneau de signalisation, un chapeau ou même des cheveux colorés sont alors mis en valeur dans des clichés éthérés.

Photographie d'une coréenne de dos aux cheveux mauve par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Séoul, Corée.
Photographie d'une route urbaine de San Francisco par Teresa Freitas
Teresa Freitas, San Francisco.

Les rues, les monuments, les bâtiments, empreints de cette teinte rêveuse pourraient alors passer pour des plateaux de tournage dont la beauté est exacerbée par l’absence surprenante de personnes.

Photographie de l'architecture des Cube Houses à Rotterdam par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Cube Houses, Rotterdam.
Photographie de l'architecture des Cube Houses à Rotterdam par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Cube Houses, Rotterdam.
Photographie aux tons pastel d'un bâtiment par Teresa Freitas

Dans son dernier projet intitulé Cinematica, Teresa Freitas axe à nouveau son travail sur les aspects cinématographiques et les changements de couleurs et des lieux. « De ce projet, un certain nombre d’histoires visuelles dérivent, dans le but principal de fournir un pur plaisir visuel. Une esthétique de la couleur est créée, mélangeant des teintes douces et pastel avec des tons vibrants et plus audacieux, créant un paradoxe pour nos yeux et notre esprit », explique Teresa au Creative Boom.

Photographie d'un spa à l'architecture de Budapest par Teresa Freitas
Teresa Freitas, Série Cinematica, Budapest.

Pour retrouver d’autres clichés de paysages aux tons apaisants et pastels, allez jeter un coup d’œil au travail de Rafiq Farhan !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.