Le Street Art MOVIE Fest quand le street-art fait son cinéma 1

Le Street Art MOVIE Fest quand le street-art fait son cinéma

Cette semaine ne manquez pas la 5ème édition du Street Art MOVIE Fest. Ce festival présente, du 6 au 10 juillet à Grenoble, une jolie sélection de films autour du street-art pour voir et connaître, cet art d’une nouvelle manière.

Affiche du Street Art MOVIE Fest.
Affiche du Street Art MOVIE Fest

Réunir le cinéma et le street-art

Cela fait maintenant 5 ans que le Street Art MOVIE Fest s’est joint au Street Art Fest Grenoble-Alpes organisé par l’association Spacejunk. Ce festival cinématographique accueillait ses spectateurs au Jardin de Ville de Grenoble pour des projections en plein air, mais face aux derniers bouleversements le festival a dû se réorganiser pour rassembler ses festivaliers dans les règles sanitaires. Cette année, les projections se dérouleront à l’anneau de vitesse du parc Paul Mistral et une partie sera diffusée sur Télégrenoble afin de donner à tous l’occasion de découvrir les films.

Entre projections, expositions digitales et rencontres avec les réalisateurs, les organisateurs du plus grand festival de film dédié au street-art ont redoublé d’efforts pour transmettre leur passion de l’art urbain  par le prisme de l’audiovisuelle. Ce festival s’ouvre à tous les curieux qui désirent en savoir plus sur la culture de l’art urbain : l’histoire, les acteurs et les techniques à travers une pluralité de lieux.

La programmation

Plus de 100 œuvres ont été envoyées, le festival en a sélectionné une trentaine de tout genre : long-métrages, court-métrages, films d’animation, timelapses et gifs animés. Un prix sera desservi dans chacune des catégories par un jury composé de Jenny-Jean Penelon (cinémathèque de Grenoble), David Leishman (Université Grenoble-Alpes) et Romain Chica.

Ces films, venus des quatre coins du monde, sont des productions très différentes, le seul mot d’ordre est de traiter du street-art. D’une manière générale, on pourra retrouver des films comme des documentaires sur des célèbres street-artistes tels que Banksy, Keith Haring, Ernest Pignon-Ernest ; des présentations du street-art à l’international en mettant en relation les graffitis avec des villes (Paris, Sao Paulo, New York etc…) ; mais aussi des représentations historiques sur l’apparition du street-art dans les années 80, les voies contestataires qui l’accompagnent, ou encore la place des femmes au cœur de ce milieu. 

Le festival nous fait un cadeau avec la diffusion du film hors compétition, Wild Style de C. Ahearn, considéré comme le premier film sur l’univers hip-hop et sa culture dans les années 80 à New York. Un large choix qui nous permet de voir cet art sous un nouvel angle.

Affiche du film Error présenté au Street Art MOVIE Fest.
Error
Affiche du film Tales Of Silver City présenté au Street Art MOVIE Fest.
Tales Of Silver City
Affiche du film Darkness is not Black présenté au Street Art MOVIE Fest.
Darkness is not Black
Affiche du film The Art of Protest présenté au Street Art MOVIE Fest.
The Art of Protest
Affiche du film Keith Haring : Street-Art Boy présenté au Street Art MOVIE Fest.
Keith Haring : Street-Art Boy
Affiche du film Banksy : Most Wanted présenté au Street Art MOVIE Fest.
Banksy : Most Wanted
Affiche du film La Bombe présenté au Street Art MOVIE Fest.
La Bombe

Pour toutes informations supplémentaires nous vous invitons à visionner le site officiel du festival.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.