Pans du mur de Berlin - oeuvre de Thierry Noir et Stik représentant deux bonhommes
"Wall" - Thierry Noir en collaboration avec Stik (Imperial War Museum)

Thierry Noir : du street art Berlinois à l’Art des NFTs

Dernière mise à jour:

Mythique, précurseur et visionnaire. Voici les trois grandes caractéristiques de Thierry Noir, artiste français qui a marqué le monde et les esprits dans les années 80 avec ses peintures murales. Ce street artist se réinvente aujourd’hui dans le monde des NFTs artistiques. Portrait d’un artiste singulier !

Maison repeinte par Thierry Noir en Australie
The Big Blue Head Of Surry Hills, Thierry Noir

Thierry Noir, un artiste réactionnaire et pionnier du street art

Thierry Noir est né à Lyon en 1958 et a grandi en France avant de rejoindre l’Allemagne au début des années 1980. Il s’implante à Berlin dès janvier 1982, en pleine Guerre froide. Muni de deux petites valises, il s’installe dans un squat à Mariannenplatz avec un de ses amis, Christophe-Emmanuel Bouchet.

A cette époque, le mur de Berlin est toujours debout, scindant la ville en deux et les milices soviétiques sévissant dès que possible du côté de la RDA. Artiste militant dans l’âme, Thierry Noir s’intéresse rapidement au symbole du mur de Berlin et cherche à apporter sa pierre à l’édifice mais d’une manière qui lui est propre. Il veut justement détruire ce symbole, le démystifier et le ridiculiser.

Thierry Noir devant le mur de Berlin dessinant
“Berlin Wall Death Strip”

C’est donc avec une volonté de rébellion et une certaine mélancolie face à la société de l’époque qu’il peint en 1982 quelques graffitis sur le mur de 3 mètres de haut : des formes jaunes, rouges et vertes aussi simples que rapides à effectuer. Un des premiers travaux qu’il réalise est une ode à la fable de Jean de la Fontaine, “Le lièvre et la tortue” – œuvre qu’il réalise avec son compère Christophe-Emmanuel Bouchet.

En effet, il était formellement interdit de s’approcher du mur et d’autant plus de dessiner quelque chose dessus. Les conditions dans lesquelles il a dû peindre lui ont permis de développer une technique de peinture rapide et efficace – technique qu’il développe lui-même dans son essai “Fast Form Manifest”. Cette technique lui est propre et elle consiste à peindre d’un seul trait une forme, donnant des œuvres linéaires et circulaires qui sont relativement simples.

Thierry Noir devant une de ses réalisations du mur
“Standing in front of my wall paintings on the Berlin Wall in 1986”
East Side Gallery Berlin (1990)
East Side Gallery à Berlin (1990)

Ses débuts au sein de la capitale se sont avérés compliqués à cause de la répression des services de sécurité et la méfiance des habitants qui le soupçonnaient d’être un agent des services secrets américains ou français. Néanmoins, dès la chute du mur en 1989, Thierry Noir gagne une certaine notoriété et on lui attribut même les prémices du street art. En l’espace de 5 années, il a recouvert plus de 6 km du mur de Berlin. Il est, depuis, considéré comme l’une des figures majeures du street art, au même titre que Miss.Tic – une street artist française qui est décédée récemment et qui a profondément marqué le monde de l’art urbain.

Partie du mur de Berlin située à Leipziger
Partie du mur de Berlin située à Leipziger

Thierry Noir, un autodidacte confirmé et reconnu

Cet artiste réactionnaire a fortement été inspiré par des artistes de la pop culture comme Wim Wenders et son film de 1987 Wings of Desire ou encore par David Bowie, Nina Hagen, Iggy Pop et bien évidemment le groupe U2. Il est souvent comparé et assimilé à Keith Haring, un artiste pop né dans les années 1960 et qui est un contemporain de Thierry Noir. Tous deux se sont lancés dans le street art et sont aujourd’hui considérés comme des références dans le milieu.

Keith Haring et Thierry Noir devant le mur de Berlin
With Keith Haring at the Berlin Wall in October 1986

Dès les années 1990, Thierry Noir a eu l’opportunité de participer au projet de l’East Side Gallery – un morceau du mur de Berlin d’1,3km qui sert de support pour une exposition d’œuvres d’art. Puis, il participe également à un projet avec le groupe U2 pour lequel il réalise des pochettes de morceaux, “The Fly” et “Mysterious Ways” ou encore sur la pochette de l’album Achtung Baby. Également passionné de musique, il se lance en tant que musicien au sein du groupe allemand Sprung Aus Den Wolken.

Thierry Noir devant la voiture Trabant de U2
Thierry Noir et U2 Achtung Baby Trabant

Les années s’enchaînent et les collaborations aussi. Il collabore avec l’artiste STIK en 2013 ainsi qu’avec la galeries Dulwich Picture puis avec le Musée de Londres en 2014 pour lesquels il réalise des peintures murales. De plus, il est missionné pour peindre un bâtiment de l’ambassade d’Allemagne. Il voyage entre Sydney, New York et Londres et produit de nombreuses œuvres en tout genre. Sa réalisation la plus spectaculaire reste à l’heure qu’il est un immeuble de 37 mètres de hauteur.

Mur à Spring Street à Downtown Los Angeles
Mur à Spring Street à Downtown Los Angeles

En 2019, 30 après la chute du mur de Berlin, Thierry Noir est invité à peindre de nouveaux segments du mur de Berlin par l’Imperial War Museum de Londres. Intitulé “WALL” l’œuvre a pris place dans le musée en novembre 2019 avant d’être exposée dans le Musée de l’Immigration dans Londres-sud.

Partie restaurée du mur de Berlin
Partie restaurée du mur de Berlin

Ses premiers pas dans le monde des NFTs…

Bien que street artist, Thierry Noir s’est récemment lancé dans le business des NFTs et ceci de manière plutôt surprenante. Il a créé son propre jeton NFT qui peut à la fois faire office de “monnaie d’échange” ou faire office d’œuvre d’art. Thierry Noir explique que la conception du “Noircoin” est propre à chacun et que c’est au propriétaire lui-même de décider quel statut donner à son jeton.

NOIRCOINS may function congruently as a currency and artwork. It is for each holder ultimately to decide how to employ their NOIRCOIN.

Thierry Noir à propos des Noircoins
Noircoin de Thierry Noir
Noircoin par Thierry Noir

Thierry Noir explique que chaque jeton Noircoin porte un dessin à l’effigie de Thierry Noir. Ce dessin “Thierry Noir Head” a un design et une inscription uniques ainsi qu’une combinaison de chiffres enregistrée à l’adresse ETH du détenteur sur un registre centralisé.

Néanmoins, Thierry Noir explique que cette invention est encore en phase d’expérimentation et qu’il a pour objectif de développer son Noircoin dans le metavers.

Peinture multicolore d'une maison à Sydney
The Colourful House Of Surry Hills, Thierry Noir

Si les futurs projets de Thierry Noir vous intéressent, n’hésitez pas à le suivre sur son compte Instagram ou sur site Internet – deux endroits qui regorgent de merveilles !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.