Septième Continent, le court-métrage halluciné de Noé Debré

Le Septième Continent, le court-métrage halluciné de Noé Debré

Dans le cadre du My French Film Festival, les courts-métrages sélectionnés sont disponibles jusqu’au 27 avril afin que le public puisse voter pour son favori. 

Parmi de nombreuses réussites, telles que La Fugue de Jean-Bernard Malin (qui réalisera plus tard le film Shéhérazade, sensation du festival de Cannes 2018), Les Lézards de Vincent Mariette (avec le touchant Vincent Macaigne), Judith Hotel de Charlotte Le Bon et son univers Lynchien, un en particulier s’est réellement démarqué : Le Septième Continent, de Noé Debré. 

le 7éme continent court metrage

Tout d’abord, qui est Noé Debré ? 

En un mot, il s’agit tout simplement du scénariste le plus prometteur de sa génération. À 34 ans, sa filmographie ferait saliver les plus chevronnés par sa qualité et son éclectisme : Dheepan de Jacques Audiard (Palme d’Or à Cannes), Les Cowboys de Thomas Bidegain, Le monde est à toi de Romain Gavras, La Crème de la Crème de Kim Chapiron… Régulièrement en tandem avec Thomas Bidegain (lui-même scénariste attitré de Jacques Audiard), son univers a pour force la volonté de marier les genres en respectant les codes et les transgressant dès qu’il le peut. 

Noé Debré

En 2018, il passe enfin derrière la caméra pour mettre en image un de ses scénarios. Et quel passage, quel univers, quelle force visuelle ! Noé Debré prouve qu’il est un véritable réalisateur et se doit, dans un avenir proche, de poursuivre dans ce domaine. 

Le Septième Continent nous raconte l’histoire d’Emile, paumé attachant, engagé par Thybald afin de retrouver Claire Soares, sa petite amie disparue. Lancé sur sa trace, il remontera jusqu’au septième continent. C’est un véritable voyage halluciné, hallucinant, que le réalisateur nous propose, au cœur des paradis artificielles et du monde de la nuit… Dans une ambiance lourde et humide, le film prend des allures de film noir peuplé de loosers désopilants, de décors oniriques et nous emmène, spectateurs, aux confins des fantasmes, flottant sur un océan de plastique. 

le 7eme continent Noé Debré
court metrage

Pour soutenir son travail, n’hésitez pas à voter pour le film sur le site du festival ! En attendant la sortie de Stillwater, le prochain film de Thomas McCarthy, qu’il co-écrit avec Thomas Bidegain…