Paris decrypt street(h)

“Paris decrypt street(h)” Partez à la quête de street-art et de NFT avec une chasse au trésor en plein Paris

Dernière mise à jour:

Une chasse au trésor, “Paris decrypt street(h)”, va débuter demain, dans les rues de Paris, mêlant street-art et NFT avec des ETH à la clé ! Il est temps de s’amuser en liant exploration et art urbain pour tous les Parisiens qui passent leur été sur les pavés de la capitale, loin du sable. 

Découvrez, devinez et remportez

Intitulé “Paris decrypt street(h)” , l’événement est organisé par les sociétés Stendhal et Background Paris, en partenariat avec EthCC. Il se déroulera du 20 au 22 juillet dans Paris, autour de la Maison de la Mutualité.

Affiche de la chasse au trésor "Paris decrypt street(h)".
Affiche de la chasse au trésor.

Au cours de cette chasse au trésor street-artistique, les organisateurs vous proposent de découvrir 13 œuvres inédites, créées spécialement pour l’occasion. Ces œuvres ont été tokénisées, la personne la plus rapide pourra remporter 2 ETH(environ 3 300€ au cours actuel). Chacune des œuvres est une solution et une récompense à l’énigme. Un mot a été caché dans les graffitis même, d’une manière abstraite, ou dans la métadescription de l’œuvre sur l’application dédiée à l’événement. Ce n’est qu’en trouvant le mot caché  que vous pourrez vous diriger vers la création suivante ! Les 13 œuvres et leur mot mystère construiront ensemble le mot de passe d’un portefeuille numérique où vous attendent les deux ETH.

Pour participer, il vous suffit d’installer l’application de l’événement, Wallkanda. Cette application vous permettra de trouver l’énigme et de vous renseigner sur les mots cachés. Elle a été développée par Stendhal et elle sert de moteur de combinaison entre deux mondes : le street-art et le numérique. Conçu comme le « Shazam du street-art », il suffit de prendre un graffiti en photo pour obtenir des informations sur l’œuvre et l’artiste.

Démocratiser l’art urbain

Cette chasse au trésor est une deuxième édition, la première s’est déroulée à Bordeaux en mai 2021. Pour les créateurs, c’est une manière ludique de faire connaître plus de street-artistes à leurs participants. Leur but est de démocratiser et de valoriser deux cultures aussi denses que captivantes. En liant le street-art au numérique, ils veulent aussi familiariser leur public à la cryptomonnaie. 

Pour toutes informations supplémentaires, dirigez-vous sur le site web de l’évènement. Et pour vous entrainer avant demain, lisez notre article sur les 8 lieux incontournables sur le street-art dans Paris.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.