Leiji Matsumoto, le légendaire mangaka et créateur d’Albator, est décédé

Image d'avatar de NaoualNaoual - Le 22 février 2023

Figure emblématique des bandes dessinées japonaises et père fondateur du corsaire de l’espace, Leiji Matsumoto est mort à l’âge de 85 ans le 13 février 2023.

Leiji Matsumoto au salon du livre de Genève en 2014.  source wikipedia
Leiji Matsumoto au salon du livre de Genève en 2014. Wikipedia

Le monde du manga perd l’une de ses légendes. L’artiste japonais est mort le 13 février, à l’âge de 85 ans, d’une insuffisance cardiaque, a annoncé lundi 20 février la maison de production Toei. Leiji Matsumoto laisse derrière lui des créations de renom telles que l’animé “Yamato, le cuirassé de l’espace”, l’emblématique Capitaine Albator ou encore son film d’animation “Interstella 5555” créé en collaboration avec le groupe Daft Punk.

“Yamato, le cuirassé de l’espace” : son premier grand succès

Yamato, le cuirassé de l'espace

Bien qu’elle soit moins connue en France que “Albator, le corsaire de l’espace”, la saga “Yamato, le cuirassé de l’espace” est un classique au Japon. Publiée en manga pour la première fois en 1974, on y retrouve les thématiques chères aux œuvres de Leiji Matsumoto : la guerre et l’espace. Dans cette saga, un navire est transformé en vaisseau spatial pour vaincre un alien qui met en péril la vie humaine.

Leiji Matsumoto, alter ego du Capitaine Albator

Le corsaire de l’espace Albator reste incontestablement son héros le plus connu. Le pirate de l’espace enveloppé d’une longue cape noire siglée d’une tête de mort connaît un succès mondial. Paru au Japon en 1977 sous forme de manga, le personnage est par la suite adapté en série animée. “Albator, le corsaire de l’espace” connaît un fort engouement avec son générique reconnaissable entre mille.

Générique du dessin animé “Albator, le corsaire de l’espace”.

Lors du Festival du film d’animation d’Annecy en 2011, Leiji Matsumoto parle du lien qu’il entretient avec le pirate qui revendique une liberté sans merci :

“Albator est mon plus fidèle et plus ancien ami. Il est mon alter ego dans sa détermination”.

Leiji Matsumoto

Cette création permet à Leiji Matsumoto de devenir l’un des premiers mangakas à se faire un nom en France.

Interstella 5555 avec Daft Punk

En 2003, la notoriété du mangaka n’est plus à prouver. Il est approché par le duo de musique électronique Daft Punk pour créer un long-métrage d’animation qui met en images l’album “Discovery”. Cette collaboration entre les musiciens casqués et Leiji Matsumoto donne naissance à “Interstella 5555“. Dans ce film d’animation, quatre musiciens extraterrestres enlevés deviennent des stars sur Terre puis tentent de retrouver leur liberté et leurs souvenirs perdus. Le succès est planétaire.

Clip du titre “One More Time” animé par Leiji Matsumoto.

Le prolifique artiste est fait chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français, en octobre 2012. L’année suivante, il célèbre ses 60 ans de carrière au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Naoual
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.