David Cronenberg vend des photos de ses calculs rénaux en NFT

Image d'avatar de RaphaelbRaphaelb - Le 22 avril 2022

Alors que la liste des films en compétition à Cannes venait d’être publiée, David Cronenberg a voulu mettre la lumière sur son nouveau film d’une manière originale.

Photographie de David Cronenberg

Le réalisateur canadien a provoqué une vague d’étonnement chez les amateurs du festival de Cannes en annonçant la mise en vente du NFT nommé ‘Inner Beauty’ (beauté intérieure) qui montre ses calculs rénaux.

Les NFT, partis pour durer ?

Les NFT, « Non-Fungible Token » révolutionnent l’art en permettant aux artistes de mieux vendre leurs œuvres grâce à un certificat d’authenticité qui prouve l’identité des acheteurs. La médiatisation de Beeple, puis des peintures de singes vendus à des prix astronomiques ont attiré des mercenaires tout en démocratisant la mise en vente d’œuvres sous ce format. Le phénomène a continué de prendre de l’ampleur au cours de l’année 2021 et semble désormais être devenu partie intégrante du marché de l’art.

Cronenberg, un réalisateur emblématique

Affiche pour le film La Mouche sorti en 1987

David Cronenberg est un réalisateur canadien de 79 ans à qui l’on doit “La Mouche”, mais aussi “Crash”, récompensé du prix spécial du jury au festival de Cannes en 1996 et dont nous vous avions parlé dans notre sélection des meilleurs films bizarres. Souvent, dans le style de la science-fiction à ses débuts, il explore l’évolution de l’espèce humaine en cyborg après la fusion avec la technologie. 

La créature sort de la machine dans le film "La Mouche" de David Cronenberg.
David Cronenberg sur le tournage de Crash
© 1996 New Line Cinema.

Ses thèmes de prédilection sont la maladie et l’isolation que connaissent les hommes à cause du progrès technologique qui vise à les rendre surhumains, voire immortels. Plus récemment, Cronenberg s’était aventuré sur le chemin des films plus psychologiques. Son film “Les crimes du futur”, à nouveau dans le genre de la science-fiction, semble être un véritable retour aux sources pour le réalisateur.

Un coup de com’ pour son nouveau film

Alors que son médecin s’apprêtait à détruire les 18 calculs rénaux extraits de son corps, le Canadien a souhaité les conserver pour les photographier. Un prix de réserve d’environ 30,000 dollars a été fixé et déclenchera des enchères longues de 24 h lorsqu’il sera atteint.

“Les crimes du futur”, le nouveau film de Cronenberg au cinéma le 25 mai, fait partie de la sélection des films en compétition au festival de Cannes en abordant le thème des organes vitaux en tant qu’objets de valeur. C’est un remake de son deuxième long-métrage en carrière qui était sorti en 1970. 

Son NFT peut paraître surprenant, mais il fait penser à l’affaire du médecin urgentiste ayant proposé à la vente un NFT de la radio d’une des victimes des attentats du 13 novembre 2015. Dans le cas du réalisateur, la démarche est volontaire, mais elle explore les possibilités offertes par la marchandisation du corps et ses dérives dans un futur proche tout comme le fait son film.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Raphaelb
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.