D’argent et de sang

“D’argent et de sang” sur Canal+ : La BO signée Rone annonce une série mouvementée

Image d'avatar de Kenza LalouniKenza Lalouni - Le 16 octobre 2023

Erwan Castex, alias Rone, signe la BO de la première série de Xavier Giannoli, D’Argent et de sang, attendue le 16 octobre sur Canal +. Une composition qui mêle le rêve et l’angoisse pour raconter la soif d’argent.

“D’argent et de sang” sur Canal+ : La BO signée Rone annonce une série mouvementée 1
Rone, @Cha_Gonzalez

D’argent et de Sang, attendue le 16 octobre sur Canal+, réunit Vincent Lindon, Ramzy Bedia, et Niels Schneider autour d’un scandale qui a marqué les esprits : l’arnaque à la taxe carbone. Une affaire de fraude fiscale de grande ampleur qui a agité l’Europe en 2008.

Dans la série inspirée de l’affaire, signée Xavier Giannoli, Vincent Lindon est un magistrat dévoué, Niels Schneider un trader des beaux quartiers qui aimerait s’enrichir, et Ramzy Bedia un petit arnaqueur qui a grandi dans le quartier de Belleville.

La musique, qui transcrit l’ampleur du scandale, est écrite par Erwan Castex, alias Rone. Artiste multirécompensé, père de plusieurs albums, il est connu pour la BO du film Les Olympiades de Jacques Audiard – pour laquelle il a reçu le prix de la meilleure bande originale au festival de Cannes – et pour celle de La Nuit Venue, qui lui a valu un César en 2021.

“D’argent et de sang” sur Canal+ : La BO signée Rone annonce une série mouvementée 2
Affiche officielle de la série D’argent et de sang de Xavier Giannoli

Des notes électro qui conjuguent détresse et soif d’ascension 

On reconnait Rone à ses ambiances électro frénétiques, ses répétitions, et ses textures inquiétantes dans lesquelles il nous baigne pleinement. Pour la série D’argent et de sang, il signe trois titres qui déroulent l’histoire d’une course aussi angoissante qu’alléchante.

Le morceau Tikkoun – nom que devait au départ porter la série – signale, dans un même mouvement, l’ascension rendue possible par la fraude financière, et les risques encourus. Le jeu avec la texture des synthés apporte profondeur et inquiétude, tandis que les doubles croches jouées frénétiquement par les cordes rappellent l’enrichissement qui tente les trafiquants, riches comme pauvres.

La version piano du morceau, sur une note émotionnelle, rappelle que ce sont des vies qui se rencontrent, se mêlent et s’affrontent. Toujours sous tension, on entend des basculements, des revirements de situation, des prises de risque.

Bande annonce de la partie 1 de la série D’argent et de sang, Youtube


Comme il l’avait montré pour le film les Olympiades, Rone est assez fort pour révéler l’ampleur et la complexité d’un sujet, à travers la production d’ambiances et l’entremêlement de sons. Ici, derrière la fraude montée par Jérôme et Fitous, le compositeur raconte l’espoir des travailleurs qui peinent à vivre malgré leur revenu, et la perversité de nos sociétés où l’argent est roi. 

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la découverte de l’artiste Louise Reimer

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

Le féminisme est sa source d’inspiration. Derrière ses dessins aux…

22 avril 2024

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

L’explosion nucléaire du film Oppenheimer recréée par un macro vidéaste

L’explosion nucléaire du film Oppenheimer recréée par un macro vidéaste

Thomas Blanchard, un cinéaste français, a fait de la macro…

19 avril 2024

Kenza Lalouni
Article écrit par :

Laisser un commentaire

2 commentaires

  • Bonjour,
    Je cherche la référence du chant en hébreu, à 20´ dans le 2ème épisode quand wenhachter cherche le rabbin. Je l’ai fait chercher par Shazam qui n’a rien trouvé. Merci.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.