Circonstances et Conséquences

Circonstances et Conséquences : coup d’oeil sur le métrage Lynchéen de Gabin Vissouze

Image d'avatar de Arthur TongletArthur Tonglet - Le 27 septembre 2023

Dans la catégorie : « Nos rédacs ont du talent », la sortie récente du court-métrage d’un de nos rédacteurs, également réalisateur, nous a donné des envies d’auto-promotion. Si l’exercice paraît osé, reste que le court en question a du chien, et vaut bien le coup d’œil ! Le résumé de nos impressions en quelques lignes.

Gabin Vissouze n’en est pas à son premier fait d’armes. Après avoir publié sur sa chaîne YouTube plusieurs mini-courts, et fort d’une formation de metteur en scène dans une école de cinéma Yvelinoise (c’est pas loin de Paris on vous dit !), il poursuit sa collaboration avec Robin Betchen avec ce premier court-métrage réalisé en toute liberté (exit les films de fin d’étude et le covid) dans les bois de Saint-Hilarion (tmtc).

Circonstances et Conséquences

Parlons peu, parlons bien, s’il y a une chose qui marque au visionnage du court, c’est l’impact des images et du sound-design, et cette aura d’étrangeté qui baigne tout le film. Une sorte de colorimétrie sépia qui rappelle les films de genre des années 90 – 2000, et des acteurs haut en couleurs. Pas de doute, l’heure est à la bizarrerie plus qu’au classicisme estudiantin. On songe à Lynch pour ces sur-impressions nocturnes pas piquées des hannetons, et aussi pour le sound-design. Des sons de grouillements ou de grognements, ajoutés en post-production, offrent ainsi une lecture inédite de certaines images. On pense notamment à ce plan de forêt au drone qui, couplé à des textures de sons liquides et filtrées (comme les relents d’un monde sous-terrain qui s’agite sous la voûte des arbres) , semble annoncer la fin chaotique de ce récit.

Circonstances et Conséquences film short

Si le film commence comme un thriller comique un peu tarantinesque (deux hommes, un cadavre à faire disparaître), il prend une toute autre dimension dans sa deuxième partie, plus hypnotique et expérimentale. Les circonstances feront place aux conséquences, et le dernier tiers du film viendra boucler la chaîne du hasard et de la violence, portée par deux imbéciles attachants, interprétés par Gabin Vissouze et Robin Betchen.

extrait de Circonstances et Conséquences

Entre les lumières néonisées du cinéaste Winding Refn, et les déambulations nocturnes de Lost Highway, Gabin semble avoir trouvé un style bien à lui. Quelque part entre l’existentialisme le plus débridé, l’humour absurde et la violence crasse, une curiosité formelle que l’on vous conseille sans aucun état d’âme !

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Arthur Tonglet
Article écrit par :
Curieux de l'art sous toutes ses formes, je travaille dans l'audiovisuel et je fais en parallèle de la musique sous le pseudo "O'Bear". J'aime venir ici pour mettre en avant les artistes que j'aime, pas toujours connus à leur juste valeur 🙂

Laisser un commentaire

3 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.