Gabriel Isak

Bienvenue dans le monde mélancolique de Gabriel Isak

Image d'avatar de Tom DemarsTom Demars - Le 4 novembre 2023

Né en 1990 à Huskvarna en Suède, Gabriel Isak passionné par l’Art, part étudier à l’étranger. Après avoir été diplômé en beaux-arts en photographie de l’Academy of Art University de San Francisco en 2016, Gabriel va lancer sa carrière de photographe professionnel. Il commence à exposer son travail à la Cannery Gallery de San Francisco, puis va exporter son travail dans diverses expositions renommées comme “Acclimatize“ au Museum of Modern Art de Stockholm en Suède, ou encore pour l’expo “Culture Pop“ à M Contemporary de Sydney en Australie. Aujourd’hui de nouveau installé dans son pays natal, Gabriel reste néanmoins tous le temps en voyage pour exprimer son art.

photo de deux modèles qui s'enlacent face à la mer
photo de Gabriel Isak qui montre deux modèles assis qui regardent un troisième modèle partir au loin
deux modèles : l'un debout, l'autre couché qui se fixent dans un désert vide par Gabriel Isak
photo surréaliste de Gabriel Isak

La solitude de notre inconscient

Les œuvres de Gabriel Isak sont inspirés par la psychologie humaine : des rêves et du romantisme, des cauchemars et de la solitude. Ses thèmes ne sont pas dus au hasard. Gabriel Isak se base sur ses propres expériences et notamment sur ses années de dépression. Il utilise la photographie comme médium pour inviter le spectateur à découvrir un monde surréaliste où les personnages qui le rempli symbolisent notre propre inconscient. Véritable exutoire, son travail est une méditation qui calme le chaos et ses démons pour questionner les profondeurs de l’existence même.

modèle qui couché seul dans un lieu isolé et enneigé  Gabriel Isak
portrait d'une modèle avec le visage à moitié découvert par Gabriel Isak
modèle assis et qui se lamente avec un œuf géant et brisé en second plan
photo d'une nuée de ballons noirs qui flottent dans l'air au dessus de l'océan par Gabriel Isak

Le spectateur au centre de son histoire

Tous anonymes, les sujets sont emprisonnés dans un monde monochromatique où la solitude règne. Cela permet au spectateur de s’imaginer lui-même comme le sujet principal, reflétant ainsi ses peurs, sa joie et son parcours de vie. Des scènes surréalistes dans lesquelles nous sommes tous invités à y insuffler une part de nous-même pour que l’œuvre raconte notre propre histoire. Une histoire qui sert d’introspection pour l’un, d’exutoire pour l’autre mais qui ne laissera jamais indifférent. Riche en symbolisme, imaginée à l’émotion, l’œuvre de Gabriel Isak par son allure minime se veut le reflet de chaque personne qui posera ses yeux dessus. L’artiste a su rendre le personnel (son passé, ses questionnements, etc…) universel pour qu’il puisse toucher le plus de monde possible.

deux modèles de dos qui fixent l'océan
modèle les cheveux au vent qui regarde un corbeau s'envoler
photo d'un modèle intégralement en blanc qui a les yeux cachés par un second modèle
un homme assis et une femme affalée  sur une table avec un écran lumineux de couleur blanche en fond
photo de Gabriel Isak qui montre un corbeau en plein vol qui cache le visage d'une modèle
deux hommes avec une fourchette à la place de la tête qui se tiennent la main;

Retrouvez le travail de Gabriel Isak sur son site et découvrez Plastikophobia, l’œuvre de Von Wong qui dénonce les conséquences de la pollution des gobelets en plastique.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut est un graphiste et illustrateur espagnol. Sa spécialité…

22 avril 2024

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

Le féminisme est sa source d’inspiration. Derrière ses dessins aux…

22 avril 2024

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

Tom Demars
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.