Projet Plastikophobia

Plastikophobia : Von Wong dénonce les conséquences de la pollution des gobelets en plastique

Image d'avatar de Anne AumontAnne Aumont - Le 12 avril 2019

Le projet Plastikophobia a un but bien précis : dénoncer la pollution causée par les gobelets en plastique. Benjamin Von Wong, qui en est à l’origine, a donc créé une grande installation avec l’aide de 30 volontaire dont le but est de permettre à ses visiteurs de prendre conscience des conséquences dramatiques de la consommation de gobelets à usage unique.

Pour le projet Plastikophobia Von Wong
 projet Plastikophobia
gobelet plastique Plastikophobia
Projet Plastikophobia
installation avec gobelet en plastique
photo gobelet plastique
Plastikophobia installation Von Wong

Une série à la fois esthétique et engagée

Il a fallu pas moins de 18 000 gobelets pour créer cette immense installation. Une fois à l’intérieur, on est en immersion dans cette pièce entièrement faite de plastique et créée par Benjamin Von Wong et Joshua Goh. C’est comme si on plongeait dans un océan imaginaire. Les lumières donnent un aspect merveilleux à l’installation, mais tous ces gobelets nous alertent sur la gravité de la situation dans le monde. Une situation qui dure depuis des années et qui ne pourra pas être réglée tant qu’aucune mesure ne sera prise.

Sirène pour le projet Plastikophobia
Plastikophobia
Plastikophobia
Plastikophobia
Plastikophobia

Un message important

Mener à un débat

Afin de pointer du doigt l’usage unique de gobelets en plastique, plusieurs personnes sont venues faire des séances photos à l’intérieur de l’installation. Ainsi, elles se sont mises en scène, piégées dans cet océan de plastique. Ces personnes veulent permettre à un maximum de monde de comprendre combien cette matière est nocive pour l’environnement. Cela doit lancer un débat national sur le long terme pour mettre fin à l’usage unique du plastique.

Se débarrasser du plastique

91% du plastique fabriqué à travers le monde ne peut pas être recyclé. Résultat : il se retrouve partout, dans les océans, dans les forêts, dans les rues, sur les plages… La seule solution est de réduire notre consommation de plastique jusqu’à ce que l’on puisse s’en débarrasser totalement. Aujourd’hui, nous avons encore du chemin à faire avant que cela ne soit possible. Pour l’instant, faire prendre conscience au monde de la gravité de la situation est un bon début et c’est exactement ce que fait Benjamin Von Wong avec Plastikophobia.

Plastikophobia Von Wong
Plastikoiphobia
installation Plastikophobia
installation Plastikophobia
installation Plastikophobia

Découvrez l’ensemble du projet sur ce site internet : https://plastikophobia.com

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Anne Aumont
Article écrit par :
Écrivaine passionnée et polyvalente, a fait de l'écriture son terrain de jeu. Elle aime partager des récits de vie réels, analyser la politique et explorer l'histoire. Elle nourrit sa créativité grâce à ses passions variées, notamment la musique, la peinture et le cinéma. La littérature demeure son domaine de prédilection, où elle passe beaucoup de temps à écrire et lire des histoires riches en science-fiction, mystère et tranches de vie. Ses chroniques radiophoniques témoignent de son souci du détail. Sa passion pour la littérature, les arts et l'histoire, en particulier la Renaissance, imprègne son écriture de beauté et de détails riches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.