woodkid paris 2024 musique

Woodkid marque la fin de ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020

À l’occasion de la cérémonie de passation des derniers Jeux Olympiques de Tokyo prévu ce dimanche à Paris, Woodkid a composé pour cet évènement un morceau qui marquera le début d’une nouvelle aventure pour la France : les Jeux Olympiques 2024. 

Connu pour son style atypique, ses morceaux qui ont marqué les esprits comme “Iron” et ses nombreuses collaborations avec la marque de luxe Louis Vuitton, Yoann Lemoine alias Woodkid, a accepté d’être le vaillant compositeur de ce morceau de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Pour la création de cette nouvelle merveille, le compositeur a été accompagné par l’Opéra National de France ainsi que de la maîtrise de Radio France. 

Sur un air symphonique, nous transportant dans un monde imaginaire, Woodkid clôture avec volupté cette 32e olympiade d’été. Il y a là dans ce nouvel opus à la fois un côté intimiste durant les premières minutes de par cette douce mélodie nous faisant penser à une course solitaire pleine de réflexion puis vient au bout de la troisième minute une force incontrôlable nous faisant ressentir une rage presque indomptable. Le compositeur disait ce vendredi 6 août dans la matinale d’Europe 1 “​​L’idéologie de l’olympisme, pour moi, elle parle de non-renoncement. Elle parle d’espoir. Elle parle de rapport à l’échec, de rapport au corps. Ce sont des sujets que je traite depuis longtemps dans mon travail”. Ce nouveau morceau a été étudié comme un sport, une course folle qui nous pousse à aller de l’avant. 

Vous pourrez retrouver Woodkid sur la place du Trocadéro ce dimanche 8 août pour un concert gratuit à voir après la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui aura lieu à partir de 13h.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.