Le We Love Green 2019, c’est maintenant

Demain, une marée humaine se formera et cheminera vers cette étendue vaste du Bois de Vincennes, dans le cadre de l’édition 2019 du We Love Green.

We love green 2019

Telle une récréation florissante, nous oscillerons selon nos envies entre ces constructions monumentales, ces tentes colorées et ces quatre scènes musicales. Le We Love Green induit des rencontres inattendues entre une foule admirative et des artistes émérites et perfectionnistes. Une nouvelle programmation qui permet de refaire vivre le passé tout en proposant le devenir. Tous sont dans la playlist concoctée par nos soins.

https://open.spotify.com/user/l2oa194wqfoe9qx32cgv0lcnu/playlist/4xoJzD4AEsTYI7fLIhqVWu?si=m8n6oIGVSAmFg–xU08a7Q

Récemment bercés par le lancinant Cellophane, le retour de la contorsionniste Fka Twigs nous invite à une forme de flânerie. Sous le soleil ardent, nous attendrons patiemment la performance de Rosalia tout comme celle de Metronomy pour nous perdre dans des sonorités familières et évasives. Découverte avec la rythmique de « Know What I Want » l’artiste colombienne et accomplie, Kali Uchis se produira peu avant que la luminosité ne s’estompe. Dotée d’une détermination sans faille, Lolo Zouai nous dévoilera son premier album « High Highs To Low Lows » à l’orée du bois. D’une journée à l’autre, la scène du Lalaland accueillera la talentueuse Peggy Gou et Marie Davidson qui nous livreront des compositions minimalistes et intimistes. Le temps d’un instant, Flavien Berger, Johan Papaconstantino et Malik Djoudi nous convieront au sein d’univers cinématographiques, organiques pour créer des instants de douceur. 

Le We Love Green permet de réveiller notre peau endormie à travers des performances somptueuses, modernes et dynamiques. La programmation unique et exotique nous évite de traverser des océans pour découvrir une palette artistique. Toro Y Moi, Tame Impala, Future, Erykah Badu, tous viennent à la maison et cela nous convient.