Warren Fu : le réalisateur de l’ombre

Image d'avatar de Elisa BarthèsElisa Barthès - Le 29 juin 2023

Warren Fu est un véritable homme de l’ombre dans l’industrie musicale. Diplômé d’école de commerce puis directeur artistique, rien ne le prédestinait à devenir LA référence en réalisation de clips. Daft Punk, the Kooks ou encore Snoop Dogg, il travaille aujourd’hui aux côtés des plus grandes stars de la musique.

The Weeknd dans le clip de I feel it coming
The Weeknd dans le clip de I feel it coming, via son site internet.

Né à Chicago de parents taïwanais, Warren Fu réalise des clips vidéo et publicitaires depuis le début des années 2000. Sa carrière débute réellement avec The Strokes, et continue de s’étendre avec des artistes tels que Doja Cat, Julian Casablancas et Dua Lipa.

Warren Fu : le réalisateur de l'ombre 1
Dua Lipa dans le clip Levitating, via son site internet.

Des concepts visuels toujours plus créatifs

Dès le début de sa carrière, Warren Fu se distingue grâce à ses idées créatives et visuelles. Lors d’une interview pour le CAAM (center for Asia America Media), il explique cette partie de son travail : “trouver une idée est la partie la plus difficile du processus créatif pour un réalisateur vidéo. J’essaie toujours de faire quelque chose que les gens n’ont jamais vu auparavant ou j’essaie d’inclure une touche intéressante.” Le réalisateur se bat contre l’indifférence, le pire pour lui serait que le public ne ressente rien devant ses clips. “Je veux qu’ils aient le même lien émotionnel que moi. (…) Cela ne veut pas nécessairement dire pleurer ou être triste. Si c’est une vidéo amusante, je veux qu’ils ressentent le même humour que j’ai ressenti quand je l’ai faite.” explique-t-il toujours au micro de la CAAM. Pour ce faire, l’artiste casse les codes esthétiques traditionnels. Il l’explique lors d’une interview pour The Brag Media en 2017 : “j’adore les vidéos qui ont un côté conceptuel qui sort du champ gauche, cela peut être moche, et peut-être même à petit budget, mais le concept est percutant. Il y a de telles possibilités infinies avec la forme du clip.” 

Personne aux allures de robot. Image du clip Infinity Repeating, via son site internet.
Image du clip Infinity Repeating, via son site internet.

Des réalisations pour les plus grandes stars

Après sa première réalisation avec The Strokes, la scène musicale s’ouvre à lui, lui permettant de réaliser des projets avec les plus grands. En 2009, il réalise le clip de 11th Dimension pour Casablancas, marquant le début d’une collaboration et d’une amitié durable. L’année d’après il rencontre les Daft Punk et réalise Derezzed. Par la suite, le groupe a continué à lui faire confiance dans Lose Yourself to Dance, Instant Crush et Get Lucky en 2013, et très récemment pour Infinity Repeating en featuring avec Casablancas et The Voidz. Il a également collaboré avec Haim, The Weeknd, The Killers, Dua Lipa, Snoop Dogg, Hayley Williams, et bien d’autres grands noms de la musique. Son travail a plusieurs fois été récompensé, il a notamment remporté un Clio Award avec le clip Levitating, et la vidéo de l’année au MTV Video Music Award avec Kiss me more de Doja Cat et SZA.

Deux femmes dans un univers rose
Doja Cat et SZA dans le clip Kiss me more, via son site internet.

Son chemin vers le milieu artistique

Avant de pouvoir exprimer sa créativité dans son métier, Warren Fu est passé par plusieurs domaines. “J’ai toujours aimé l’art et le dessin, mais j’avais des parents immigrants plus traditionnels qui voulaient que je sois médecin ou avocat.” explique-t-il dans une interview pour le CAAM. Sous la pression familiale, il étudie l’économie et obtient le diplôme de l’UC Berkeley. Mais son attirance pour l’art est toujours présente : “après l’université, j’ai postulé à un poste de directeur artistique chez Lucasfilm, où j’ai gagné ma vie de façon stable pendant quelques années. Mes parents en étaient satisfaits.” explique-t-il. Il y créé des personnages et des dessins pour les Star Wars Prequels, Star Trek ou encore Pirates des Caraïbes. Mais malgré ces projets importants, Warren Fu n’est pas satisfait de cette situation. Il décide alors de faire ses premiers pas dans l’industrie musicale : “le hip-hop en tant que genre a une forte collaboration de visuels et de musique. (…) J’ai donc d’abord réussi à faire de la pochette d’album, qui était un croisement entre ce que j’avais fait et ce que je voulais faire de plus” raconte-t-il. Sa carrière dans la réalisation se lance réellement après l’envoi d’un pitch DVD à The Strokes. La production du groupe est séduite par l’idée, et le début d’une amitié entre le chanteur principal et Warren Fu commence. 

Warren Fu : le réalisateur de l'ombre 2
 Le clip Threat of Joy de The Strokes, via son site internet.
Warren Fu : le réalisateur de l'ombre 3
Le clip de Winter Solstice par Phoenix, via son site internet.
Warren Fu : le réalisateur de l'ombre 4
Image du clip de California Roll de Snoop Dog feat Stevie Wonder et Pharrell Williams, via son site internet.

Suivez toute l’actualité de Warren Fu sur sa page Instagram.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Elisa Barthès
Article écrit par :
La photographie et l'écriture sont les deux choses qui m'animent. J'aime capturer des instants, et transmettre l'émotion du présent à ceux qui n'y étaient pas. Jouer avec les mots me permet de parler dans une autre langue que celle de l'image.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.