Fin octobre ils sortaient ” Assez ? “, le premier titre de leur nouveau projet. Aujourd’hui Magenta, anciennement Fauve, dévoilent le clip de ” Tom Tom Club “, le deuxième son de leur premier album.

Affiche pour "Tom Tom Club ", le 2e clip du groupe Magenta.

” Tom Tom Club ” parle de la nuit et de l’oubli. Il parle de cette façon qu’on a parfois de continuer à danser et boire toute la soirée alors qu’on n’a plus vraiment l’âge. Danser et boire toute la nuit pour oublier la réalité parfois trop dure et le temps qui file à toute vitesse. Un titre musicalement plus sombre que le premier, avec toujours ce chanté/parlé si caractéristique des anciens de Fauve.

Une nostalgie musicale

Comme ” Assez ? ” avant lui et d’autres sons du projet, l’instrumentale de ” Tom Tom Club ” s’inspire de la musique électronique française des années 1990-2000. Une musique qui a profondément marqué leur adolescence. Un son d’autant plus logique pour ce morceau au vu du texte qu’il accompagne.

Tout a été fait en studio avec des machines ” de l’époque “, comme la Roland TR-909 ou la Akaï MPC, instruments mythiques des années 90, mais aussi des synthés analogiques comme le MiniMoog ou le Korg Trident. Pour le groupe ” l’idée c’était d’avoir une assise dans l’instru qui soit rugueuse et percutante, mais chaleureuse quand-même “. C’est le DJ français Canblaster qui a finalisé la prod en ajoutant quelques touches de textures et quelques variations dans l’instrumental.

Affiche pour le clip " Tom Tom Club" du groupe Magenta présentant l'un des acteurs du clip, Esteban Carvajal Alegria.

Pour le clip, Magenta a gardé la même équipe, une co-écriture et co-réalisation avec Arnaud Dufeys. Il n’y a que les acteurs qui ont changé. Au casting, Esteban Carvajal Alegria, Jules Pélissier, Thomas Blumenthal, Kassem Alkhoja, Pierre Nisse et Sigrid Bouaziz, tous issus du cinéma. Le clip, le groupe l’a conçu comme un court-métrage.

Comme pour le précédent clip, le groupe a tenu à coller très étroitement au texte de la chanson. C’est donc une bande de gars, pas très vieux, plus très jeunes, un peu moyens, un peu perdus, toujours soudés par leur histoire commune. C’est une soirée durant laquelle ils essaient d’oublier qu’ils n’ont plus vingt ans et que ” plus le temps passe et plus ça penche “. Durant laquelle ils naviguent entre compassion, alcool, lassitude et euphorie, entre frustration et cohésion.

Avec ” Tom Tom Club ” le collectif Magenta se replonge dans son adolescence, pour mieux évoluer dans son présent.

Pour tout connaître de leur actualité, rendez-vous sur leur Instagram ou leur Facebook

Vous pouvez également retrouver tous leurs clips sur YouTube