Odezenne nous livre un nouvel extrait de "1200 mètres en tout" avec "Mamour"

Odezenne nous livre un nouvel extrait de “1200 mètres en tout” avec “Mamour”

Odezenne revient sur le devant de la scène avec “Mamour” et signe une ode à la vie avant la sortie de leur nouvel album le 7 janvier 2022. 

Image Odezenne, un oeil rouge

Avec un clip réalisé par Vladimir Mavounia-Kouka, sorti le 23 septembre dernier, le groupe nous invite à voir la beauté parfois oubliée de notre quotidien, tout en chantant l’amour dans un monde apocalyptique et futuriste. 

Le grand retour d’Odezenne

Après leur premier album en 2007, Odezenne continue de nous faire danser et rêver avec ses musiques électroniques aux paroles hypnotisantes.

Le groupe originaire de Bordeaux, nous offre de nouvelles sonorités et nous fait voyager après “Geranium” avec la sortie de “Mamour”, tous deux extraits de leur nouvel album “1200 mètres en tout”.

Le trio, Alix, Jacques et Mattia, en tournée en France début 2022, ont composé au vocodeur saturé le morceau “Mamour’’, et mettent en lumière toute notre réalité en s’exprimant sur les petits riens qui font notre vie.

Si ce morceau nous rappelle “Bleu Fuchsia“, extrait de leur album ”Pouchkine” sortie en 2019, c’est qu’on reconnaît la signature d’Odezenne, qui trouve son inspiration dans nos routines et chante leurs beautés.

Une ode à l’amour 

extrait de mamour
 

Et si on pouvait revenir en arrière, sauver une histoire d’amour qui semblait tragique ? Après la sortie du clip” Bouche à lèvre”, Vladmir Mavounia-Kouka continuent de collaborer avec Odezenne, et nous offre sa vision d’un amour passionnel. Entre réalité et imagination, cette composition nous fait rêver, et nous invite à porter un regard différent sur notre avenir et notre quotidien.

Extrait du clip de "Mamour'
Extrait du clip de "Mamour' par odezenne

En passant par la dystopie, Vladmir nous fait vivre un amour à la double fin et nous envoie dans un univers où l’inévitable reste sans appel, mais l’impossible devient réalisable. À l’image des paroles, cette animation parvient à nous enchanter avec son regard sur l’amour. 

Oui, on aurait dû vivre

On aurait pu vivre

Plus d’un million d’années

Si seulement, si seulement tu…

Si seulement, si seulement

Odezenne

Avec cette ode à l’amour qui nous fait du bien, Odezenne signe leur retour pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.