Découvrez les lauréats du Nikon Film Festival 2021

La onzième édition du festival a enfin dévoilé le palmarès.

Les grands gagnants, sélectionnés parmi les 50 courts-métrages finalistes, ont été désignés après une édition record sous le signe du jeu.

Affiche du Nikon Film Festival 2021. Cube proche d'un Rubix Cube et d'un labyrinthe où l'on distingue les mots "un jeu", thème de l'année.
Affiche du onzième Nikon Film Festival

Une édition évènement

Cette année aura compté 1675 participants, 1,16 million de spectateurs en ligne, 1,65 million de vues et près de 151 000 votes pour le prix du public. Et pour la première fois, tous les lauréats verront leur film diffusé sur BRUTX, la nouvelle plateforme de streaming vidéo du média.

Une édition qui bat tous les records, encadrée par un jury aux petits oignons parmi lequel on retrouve la réalisatrice et scénariste Maïmouna Doucouré, et les acteurs Jonathan Cohen, Reda Kateb et Louise Bourgouin, le tout présidé par le réalisateur, scénariste et acteur Eric Judor.

Le jeu sous toutes ses formes

Le grand prix du jury a été accordé au film “Fier de toi mon fils” qui dévoile sans un mot la douleur et la complexité des relations familiales, en passant par un jeu de tir à la carabine. Le prix international revient quant à lui au plus léger “Graffiti”, tourné comme un clip qui décrit avec douceur l’évolution d’une relation autour d’un cadavre exquis ludique. Le prix du public est décerné à “Case dép'”, analyse humoristique du mauvais joueur, également coup de cœur de la rédaction 2021.

Capture d'écran de "Case dép'". Plan en contre-plongée de l'acteur, dépité, le regard plongé dans son vert d'eau.
Alexis Marinelli dans “Case dep

Trois films prennent le devant de la scène en se partageant divers prix. Le sombre “Le coucou”, partie de cache-cache fatale dans un univers digne de la Famille Addams, remporte à la fois le prix des médias et du meilleur son. Un jeu qu’on retrouve d’ailleurs aussi dans le nostalgique “Caché ou pas”. Les courts-métrages “Calza” et “Le bon rôle” se partagent, eux, le prix de la mise en scène. Mais ils sont aussi co-lauréats des prix d’interprétations, masculine pour “Le bon rôle”, qu’il partage avec “Un Bug”, et féminine pour “Calza”, à égalité avec “Amour”.

La liste complète des lauréats

Grand Prix du Jury : “Fier de toi mon fils”, réalisé par Florian Delhormeau
Prix International : “Graffiti” , réalisé par Julien Blanche et Nollan Larroque
Prix de la mise en scène : “Le bon rôle” réalisé par Julien Carpentier et “Calza” réalisé par Marc Allal
Prix d’interprétation féminine : Pauline Romane pour “Amour” et Jessica Anneet pour “Calza”
Prix d’interprétation masculine : Serge Da Silva pour “Un bug” et Samir Decazza pour “Le bon rôle”
Prix du meilleur son : “Le coucou”, réalisé par Louise Chauvet
Prix de la photographie : “Caché ou pas”, réalisé par Pascale Mompez
Prix des écoles : “Invisible” réalisé par Alexia Hanicotte
Prix du scénario : “Top départ”, réalisé par Olivier Cavellat
Mention spéciale du jury : “La vie n’est pas un jeu”, réalisé par Quentin Ménard
Prix des médias (dont Beware! faisait partie) : “Le coucou”, réalisé par Louise Chauvet
Prix du public : “Case dép”, réalisé par Alexandre Marinelli

Retrouvez les lauréats sur le site du festival

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
collab Vladimir Cauchemar et Crocs
Vladimir Cauchemar x Crocs la collab qu’on attendait ?