"Memory" : l'ode à l'été de Celeno

“Memory” : l’ode à l’été de Celeno

Celeno, Bruno Grégoire pour les intimes, dévoile avec “Memory” un hymne nostalgique aux vacances.

Portrait du musicien Celeno sur fond noir, éclairé par une lumière chaude qui se concentre sur le haut de son corps.
Celeno par Leïla Macaire

L’heure de la rentrée a sonné : Celeno nous offre avec “Memory” un morceau doux-amère, à l’image des premiers jours de retour de vacances. Définitivement nostalgique, le clip qui l’accompagne joue sur l’ambivalence entre la joie et la mélancolie des souvenirs d’un été révolu.

Hymne aux tubes de l’été

Découvert aux côtés de Louve, le français nous avait habitué à une touche électro aérienne et minimale. Fidèle à la légèreté qui avait marqué leur collaboration sur “Voyage”, et à l’esprit rétro du titre Levitate, Celeno fait de “Memory” son hommage aux longs voyages ensoleillés.

“Memory” est, au départ, une boucle infinie qui trottait dans ma tête. J’ai fantasmé l’idée qu’on pouvait l’entendre sur une autoradio dans les années 80, avec un son un peu cheap.

Celeno (Bruno Grégoire)

Plus acidulé, faisant appel à des mélodies saturées, ce morceau s’inspire volontairement des tubes des années 80 qui tournaient en boucle à la radio. Une boucle entêtante est d’ailleurs le cœur même du morceau. Vous avez dit “Génération top 50” ?

Souviens-toi… l’été dernier

“Memory” reprend donc les codes de la musique pop rétro pour mieux jouer de la nostalgie. Des longs trajets en voiture aux amours de vacances, Celeno décrit toute la mélancolie d’une époque où la naïveté et l’instinct juvénile prenaient le dessus. Et pour beaucoup, cette époque est synonyme de souvenirs chaleureux, embellis par le passage du temps.

Ce morceau léger résonne dans mon studio comme un hymne électronique emplie de sens. Je propose un morceau fun et divertissant tout en pointant du doigt cette inévitable vérité : Memory is better.

Celeno (Bruno Grégoire)

Et pour accompagner ce morceau, Maud Ferron a réalisé un clip sous le signe de la récréation et de la danse. Dans un Paris aux faux airs de bord de mer, le personnage principal déambule en quête de compagnons de jeu, avant de trouver sa place au soleil. Tout en douceur, “Memory” se vit donc comme un souvenir sucré de jours meilleurs.

Extrait du clip de "Memory". Contre-plongée du danseur, sur fond de ciel ensoleillé.
Le personnage est assis de manière décontractée dans une décapotable filmée de dernière, sur une route de campagne.
Dans une supérette, plan d'une queue de personnages habillé comme en bord de mer.
Celeno joue du synthé, allongé dans l'here, au milieu de personnages qui se reposent au soleil, à côté du personnage principal.
Plan sur le personnage principal, allongé entre ses amis lors de ce qui ressemble à un goûter d'anniversaire.

En attendant le premier album de Celeno, prévu pour 2022, retrouvez toute son actualité sur Instagram.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.