© Gravity

Gravity, festival urbain durable

Gravity est le “premier festival urbain au service de la Planète”. Ces 15 et 16 mai 2021, il ouvre ses portes aux graffeurs internationaux et aux amateurs de street art.

Un engagement écologique

Le festival Gravity est lancé à Paris en mai 2021 à Paris à la fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand. Ce festival se donne pour mission d’éveiller les consciences au sujet de la gravité de la situation écologique. Il veut diffuser, à travers l’art, des messages écoresponsables. Pour cette première édition, 10 œuvres vont être réalisées sur la durée du festival par 10 artistes de renommée internationale : Jace, Cristian Blanxer, Korail, Michael Beerens, Fauna Graphic, Agrume, Victor Garcia “Repo”, Fabio Petani, Ceepil et Ardif. Ces graffitis devront reprendre un unique thème lié à l’écologie et à la protection de l’environnement.

Fond ciel bleu et nuages, deux mains, paumes vers nous, sur lesquelles est peinte une carte de la Terre
© Gravity

Le public aura non seulement accès à l’exposition en plein air de Matthieu Ricard mais aussi à une exposition organisée par Planète Océan à l’intérieur du château. Puisque le but est de sensibiliser le public et de l’amener à s’engager dans la protection et la sauvegarde de l’environnement, six conférences seront organisées pendant ces deux jours de festival, avec notamment la présence de Yann Arthus-Bertrand. La fondation de ce dernier prévoit en plus de cela de nombreuses animations tout au long de ce week-end de festival.

Des acteurs engagés

Gravity se tiendra dans un lieu symbolique fort dans les démarches d’engagement écologique. Mais, évidemment, l’implication du festival et de ses organisateurs ne s’arrête pas là ! Notorious Brand, anciennement Projet Saato, et Jonk partagent les engagements liés à Gravity. On vous a déjà parlé de Jonk et de son projet Naturalia II dans lequel la nature a une place majeure, qui poursuit sa démarche avec ce festival.

Logo Gravity, on voit dans les lettres la photo des continents
© Gravity

L’entièreté du festival Gravity est organisée selon des principes de gestion durable et de protection de l’environnement. Le bilan carbone sera très surveillé et contrôlé, même les déplacements des artistes jusqu’à la fondation devront répondre à ces normes. Et en ce qui concerne les graffitis réalisés pendant le festival, ils seront faits à partir de bombes à base d’eau et d’acrylique, non nocives pour l’environnement. Réservez votre week-end du 15 mai car, dès l’année prochaine, Gravity part à l’international pour sensibiliser un public plus large encore !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
ARCADE FIRE : WE EXIST
ARCADE FIRE : WE EXIST