Max Sansing
Lost & Found

Max Sansing et ses peintures enracinées dans la culture Street Art de Chicago

Richesse de la couleur, profusion de visages aux regards intenses et une peinture murale profondément enracinées dans la culture de la ville de Chicago (États-Unis), retour sur Max Sansing, street artist, qui, sans nul doute, ne vous laissera pas indifférent.

Lost & Found
Oil, Enamel, Spray paint on Panel
par Max Sansing
Lost & Found 
Oil, Enamel, Spraypaint, Acrylic on Canvas

Max Sansing est un artiste profondément lié à la culture de la ville de Chicago dont il est originaire. Il est l’un des muralistes les plus prolifiques et talentueux offrant aux flâneurs des peintures incroyables. Sur les murs, sur les ponts, dans les cages d’escaliers, le Street Art à Chicago est présent partout et représente bien plus que de belles fresques de rue. C’est l’histoire de la ville et de ses habitants, leurs sensibilités (joies, peurs, souffrances) qui offre aujourd’hui à la ville cette richesse culturelle.

Joy (Hot Momma)
2019
Oil on Linen Panel
Hot Momma Series
989!
Oil on Canvas wrapped panel
2019

Et c’est ce que Sansing nous montre à travers ses œuvres. Il pare la ville de son esthétique distincte, “fusion d’un dynamisme coloré du Street Art avec l’élégance technique du photoréalisme” qu’il tire de la richesse de Chicago pour nous offrir sa dernière série de peintures intitulée Lost & Found (Perdu & Trouvé). Sa nouvelle exposition a ouvert virtuellement le 25 juillet 2020 avec Thinkspace Projetcs. Pour revenir à Sansing, il est né et élevé dans le South Side par deux parents artistes, Sansing est dès son plus jeune âge plongé dans un monde créatif. Il s’implique dans plusieurs équipes de graffeurs et fini par une formation formelle à l’Américan Academy of Art.

street art par Max Sansing
“Keygen”(2020), oil, spray paint, and enamel on panel

Chaque peinture de Sansing se concentre le plus souvent sur un sujet basé sur le portrait superposé de “coups de pinceau épais” et bouillonnant. Celui-ci est imprégné d’éléments lourds de design et de symbolisme tirés de la culture de son quartier, de la culture afro-américaine des années pop (1980), de la bande dessinée et sans oublier celui du graffiti des années 1990. C’est de ces inspirations fortes qu’il en extrait sa peinture. Une Anita Baker peinte en mille couleurs fait raisonner ses chansons de R&B à travers une fresque. Mais Sansing c’est aussi une peinture engagée, une balle propulsée vers la tête d’un jeune garçon. «La menace de violence des gangs au début des années 90 était un peu comme un réveil de l’adolescence », dit l’artiste avant de poursuivre. “Lost & Found est un titre que j’ai utilisé pour décrire une série d’œuvres que je fais depuis des années dans lesquelles le sujet est pris dans un moment de grande transition dans leur vie. J’ai eu des moments dans ma vie où je croyais que j’étais au plus bas et c’est devenu un point d’éclair du changement qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Le symbolisme est un totem pour vous rappeler que vous avez le pouvoir de trouver une porte vers un objectif qui vous a peut-être été perdu“.

“Soldier On”(2020), oil, acrylic, spray paint, and enamel on panel
“Recovered” (2020), oil, acrylic, spray paint, and enamel on panel

Alors que Chicago continue d’être le foyer d’une nouvelle génération de peintres tels que Kerry James Marshall, Sansing fait quant à lui partie de cette nouvelle génération d’artistes qui contribuent à façonner et à faire rayonner l’avenir de Chicago, un travail qui porte sur les transitions d’un monde en constante évolution.

“Feather Weight” (2020), oil, acrylic, spray paint, and enamel on panel
Lost & Found

Retrouvez l’ensemble de ses œuvres sur son Instagram ou sur son site internet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
“Une Année Record”, l’excellent premier album de LOUD