Gol3m est un artiste dont le travail est difficile à définir sans utiliser ses propres termes “Chimères, sorcellerie, queer & Mythologie”. Il utilise dans son art un bestiaire magique où toute sorte de créatures évoluent sous des couleurs pop et vives. Un art jubilatoire, réjouissant et dynamique !

Gol3m peignant un mur avec de la peinture acrylique
Gol3m peignant un mur, Jungle

Etienne Caroff est l’homme diplômé de l’école de dessin Emile Cohl à Lyon, qui se cache derrière le nom d’artiste Gol3m. Peintre touche à tout, Gol3m aime expérimenter différents médiums tels que la sérigraphie, photoshop, la peinture sur bois, mais son art préféré demeure la peintre murale. Les thèmes récurrents qui ponctuent son travail sont le bestiaire mythologique, ses histoires et personnages également, l’univers de la sorcellerie et l’esthétique Queer.

Gol3m, Licorne stylisée rouge dans un décor végétal coloré.
Gol3m, Licorne issue de la Série Sabbat

Le travail de Gol3m est inondé par des personnages fantastiques tels que les chimères, les sorcières, des personnages hybrides mi-humain mi-animaux. En outre, la dimension Queer de son travail est omniprésente. Les formes brutes et courbes, les couleurs vives et souvent primaires ne sont pas sans rappeler l’art du collectif queer “General Idea” actif dans les années 1970. La figuration de personnages hauts en couleur, androgynes, et parfois mêmes de représentation de rapports homosexuels participent également à cette dimension. Gol3m a présenté une exposition collective le 29 août 2019, intitulée “Le diable au corps”, aux côtés de l’artiste Laho dans le lieu hybride “Chromatique” dans le 7e arrondissement de Lyon en réponse à l’oppression des personnes LGBTQAI+.

Gol3m, chimères rouge avec rond blanc sur le visage.
Gol3m, Visage issue de la série Chimères

Le travail de peinture murale de Gol3m n’est pas sans rappeler également l’art des muralistes mexicains du début du 20e siècle dont faisait partie Diego Rivera et Orozco. En effet, les codes de l’art muraliste mexicain est un art populaire, coloré, vif, public et monumental. Tout comme les peintures murales de Gol3m, le muralisme mexicain est un art infiniment social, porteur de messages sociétaux, qui se veut populaire et esthétiquement accessible.

Gol3m, Poissons issue de la série Golems

Dans le manifeste des muralistes mexicain est précisé : « L’art du peuple est la plus saine expression spirituelle qu’il y ait au monde, et sa tradition notre plus grand bien. Il est grand, parce qu’appartenant au peuple, il est collectif, et c’est pourquoi notre objectif esthétique fondamental est de socialiser l’expression artistique qui tend à effacer totalement l’individualisme, lequel est bourgeois. Nous condamnons la peinture de chevalet et tout l’art des cercles ultra-intellectuels parce qu’il est aristocratique, et nous glorifions l’expression de l’art monumental parce qu’il est propriété publique. » Gol3m, se plaçant dans l’héritage des muralistes mexicains, s’inspire également de ceux qui ont inspiré Rivera et Siqueiros : Picasso, Matisse, Gauguin etc.

Gol3m, homme surmonté d'une tête de tigre.
Gol3m, Tigre issue de la série Cabale
Gol3m, Arums issue de la série Bleus
Gol3m, Une panthère très stylisée et composite, inspiration cubiste.
Gol3m, Panthère
Gol3m, peinture body art sur fond de fresque.
Gol3m, Collaboration avec Amandine Giloux pour Mood Magazine
murale street art
street art par l'artiste français gol3m
gol3m devant l'une de ses créations de street art
Peinture murale représentant un joueur de flute chatoyant. Gol3m
, Joueur de Flûte, Taverne Gütenberg

Si bous avez aimé le travail coloré et plein de sens de l’artiste Gol3m, faites-donc un tour sur son site. Vous serez aussi surement intéressé par l’œuvre de l’artiste mexicain Raymondo Medina.