Dmitri Pryahin

Dmitri Pryahin fait le portrait de nos états d’âme

Image d'avatar de Tom DemarsTom Demars - Le 25 mai 2021

Georges Perec disait que “tout portrait se situe au confluent d’un rêve et d’une réalité.” Et justement, le travail de Dmitri Pryahin rentre parfaitement dans cette définition. En effet, ce photographe basé à Saint-Pétersbourg, en Russie, est le parfait symbole de ce moment figé dans le temps, et à la lisière entre rêve et réalité, qu’est le portrait photo. Seulement, Pryahin a su quand même se démarquer de ses nombreux compères. Comment ? Grâce à sa vision si particulière qui lui permet de capter des expressions uniques et sincères. Au-delà du conventionnel, Dmitri Pryahin cherche, avant tout, à interagir avec ce qui se cache au plus profond de notre être. Ce qui semble l’intéresser réellement est ce qui trouve à l’intérieur de la coquille.

Dmitri Pryahin
Portraits photo réalisés par le photographe basé à Saint-Pétersbourg : Dmitri Pryahin

Un choix courageux quand on sait qu’il a débuté sa carrière dans la photographie de mariage, soit l’une des pratiques les plus codifiées et impersonnelles chez les photographes. C’est pourquoi le “style Pryahin” qu’il pratique ne laissera jamais indifférent. Tant celui-ci provient d’une réelle volonté de créer et ne correspond à aucun canon. “Au début, je faisais de la photographie de mariage, puis cela m’a ennuyé. J’ai décidé de créer les photos que je voulais, qui n’étaient pas demandées par quelqu’un d’autre. Autrement dit, j’ai décidé de devenir mon propre client et de ne pas attendre que quelqu’un me demande de faire ce que je veux” raconte-t-il, ainsi, lors d’une interview.

Portraits réalisés par Dmitri Pryahin
Portraits réalisés par le photographe basé à Saint-Pétersbourg : Dmitri Pryahin
Portraits par Dmitri Pryahin

Donner vie à nos sentiments les plus enfouis

Chez le photographe, les positions sont tant inquiétantes que gracieuses, entre performance contemporaine et vision cauchemardesque. Les expression faciales, elles, sont dans l’exagération et symbolisent les différentes émotions par lesquelles nous passons tous et toutes. Les cadrages, quant à eux, oscillent entre des gros plans sur le visage du modèle et un cadrage plus large pour mettre en valeur la scénographie. Tout ce cocktail donne aux portraits un charme particulier, tant le spectateur perd tous ses repères. On ne sait plus si l’on doit sourire ou être terrifié par les visions que l’artiste nous propose. Un sentiment qu’il décuple, parfaitement, grâce à un noir & blanc épais et granuleux ou, encore, avec des couleurs vives et saturées.

Lorsque le corps obéit au motif, il bouge lui-même, et c’est intéressant à observer. J’en fais le sujet de mes photos. Dans la vie ordinaire, nous avons peu l’occasion de nous observer les uns les autres car nous essayons toujours d’observer la décence et d’être immobiles. Seuls nos proches peuvent nous observer dans nos manifestations naturelles. Je pense que la photographie devrait couvrir tout le spectre des manifestations humaines. Sinon, elle devient terriblement ennuyeuse et limitée.”

Dmitri Pryahin

Comme si Dmitri Pryahin essayait de conjuguer ce que le Monde extérieur voit, à savoir ce que l’on veut montrer, et ce que ce qui passe réellement dans au sein de notre esprit, à savoir ce que l’on veut cacher. Un sentiment qui est accentué par la façon dont l’artiste arrange ses clichés. En effet, ceux-ci sont généralement disposés par pair, ce qui permet au spectateur de profiter des deux points de vue en même temps. Le propos de Pryahin prend, ainsi, tout son sens.

photos réalisés par le photographe Dmitri Pryahin
Portraits réalisés par le photographe basé à Saint-Pétersbourg : Dmitri Pryahin
Portraits photo réalisés par le photographe Dmitri Pryahin
Portraits photo réalisés par le photographe basé à Saint-Pétersbourg : Dmitri Pryahin

Retrouvez les portraits de Dmitri Pryahin sur son compte Instagram et, ensuite, découvrez Max Sansing, un des représentants de la scène street-art de Chicago.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Notre sélection des festivals français du mois d’août 2024

Notre sélection des festivals français du mois d’août 2024

L'été approche à grands pas, amenant avec lui le retour…

24 juillet 2024

Twin Earth,  album céleste d’Albert Newton

Twin Earth, album céleste d’Albert Newton

Oscillant entre explorations cosmiques et mystères amoureux, Twin Earth, premier…

24 juillet 2024

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Tom Demars
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.