Atlas Obscur

La beauté de l’atlas par Jacob Howard

Dernière mise à jour:

Niché dans le Haut Atlas au Maroc, Jacob Howard nous livre une série photo spectaculaire sur cette partie du monde presque oubliée.

Photographie d'une maison style oriental au milieu de l'Atlas

Après la série photo Distant, nous revenons parler de ce photographe baroudeur. Jacob Howard fait de son travail un voyage. Ses photos sont le lieu de rencontre entre l’artiste et la nature ou la culture sur son chemin. Il est animé par la curiosité de l’inconnu qui lui permet d’immortaliser des moments inattendus. 

Photographie d'une structure inconnu au milieu du désert, en fond d'autres structures

Atlas Obscur de Jacob Howard : une terre abandonnée 

Dans cette nouvelle série, Jacob Howard capture des structures énigmatiques dans le Haut Atlas au Maroc. Les bâtiments, au centre de ses photos, sont les personnages de ces images qu’il immortalise. Perdues au milieu d’un vaste espace montagneux et désertique, les structures orientales, parfois en construction, semblent avoir été abandonnées par l’homme. Il donne l’impression de s’égarer d’un chemin et de découvrir un monde hors de la civilisation. Ces photos reflètent la pauvreté de ce territoire presque oublié par les hommes. Seul quelques personnes figurent sur ces photos, en arrière-plan, de loin, on manquerait presque de les voir. 

Les photos sont lumineuses et chaudes, les couleurs des bâtiments ou des objets fracturent le paysage sableux et désertique de l’Atlas. Un contraste magnifiquement manipulé par l’artiste qui permet de faire encore plus ressortir le caractère mystérieux des lieux. Le ciel, clair et blanc, accentue l’univers étrange qui se dégage des photos. 

Photographie d'une cage de but au milieu du désert et des montagne de l'Atlas
Photographie d'un bâtiment typique oriental.
Photographie d'une rue au milieu de l'Atlas avec des habitations, des commerces

Bien que le monde qu’il saisit par son objectif semble vide l’ambiance des photos de Jacob Howard est sereine et apaisante. La symétrie – presque – parfaite dans un cadre choisi fait ressentir une certaine satisfaction. Un leitmotiv qui se retrouve dans la plupart de ses photos. À travers son travail ce talentueux photographe nous donne l’envie de prendre l’avion pour découvrir nous même ces lieux insolites, symboles des différentes cultures du monde. 

Photographie d'une route qui rentre entre deux falaises
Photographie d'un bâtiment abandonné au milieu du désert
Photographie d'une voiture recouverte d'un drap rose.
Photographie d'une grande construction.
Photographie d'un immeuble abandonné.
Photographie d'un palais au loin, perdu au milieu des montages
Photographie d'une structure inconnue au milieu du désert
Photographie d'une moto recouvert d'une couverture imprimé léopard
Photographie d'un bus

Pour découvrir plus de photo de Jacob Haword rendez-vous sur son site.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.