Disco x Le Mur Saint Ouen - Performance et interview 1

Disco x Le Mur Saint Ouen – Performance et interview

Disco x Le Mur Saint Ouen 2

Souvenez vous, le mois dernier le projet Le Mur Saint Ouen recevait le street artist Stew pour une peinture japonisante avec un personnage androgyne forme XXL en tenue traditionnelle.
Ce mois-ci, nous délaissons le courant street art pour du graffiti pur, résolument tourné sur le flow et le travail de la lettre. Pour nous faire une démonstration de style, le graffiti artist Disco s’est prêté au jeu du mur Audonien. Graffeur actif depuis la fin des années 80, membre du célèbre crew CMP (Comité de la Mafia Parisienne), Disco a marqué l’histoire du graffiti parisien avec ses 5 lettres. Il a accepté de répondre à nos quelques questions, de quoi en apprendre un peu plus sur son long parcours dans la culture graffiti.

Peux tu te présenter aux non initiés au Graffiti et aux plus jeunes du mouvement ?

Disco, tagger et graffiti artist depuis maintenant 25 ans.

Quand est ce que tu as pris goût à la peinture ?

Assez tôt, vers 12 ans, c’était inconscient mais dès que j’ai vu des graffs. J’ai accroché avec ce truc nouveau.

A travers quels domaines et supports tu officiais dans le graffiti ? Tu étais entouré ?

J’ai commencé en regardant, ensuite il y eu la fin des années 80 début 90 avec les CMP où l’on s’attaquait à tout avec en premier les métros, puis la rue. Après j’ai eu envie de pousser hors du tag et développer le style, les couleurs.

J’ai eu la chance de peindre et tagguer avec pas mal de monde… C’est comme tout, il y a des périodes et puis les gens tournent aussi, certains poursuivent, d’autres arrêtent. Ce qui m’intéresse vraiment c’est la longévité.

Une aventure/période t’a marqué plus qu’une autre dans ta carrière de vandal et peintre en général ?

Il y en a autant que de gens avec qui j’ai pu bouger. Chaque association provoque quelque chose qui reste gravé car
le graffiti c’est un peu une succession de périodes et d’aventures comme je te le disais précédemment.

Tu peux me parler un peu de ton expérience sur le mur de Saint Ouen ? Tes impressions sur ton œuvre ?

J’aime peindre dans la rue et improviser, peu importe le support, c’est toujours ou presque une bonne expérience.

Je n’aime pas en revanche le terme d’œuvre car je n’ai pas la prétention de peindre des œuvres mais simplement d’inscrire mon nom dans la durée. Je suis un graffiti artist, pas un artiste ou un street artiste car je suis profondément attaché au graffiti pur. Je ne m’adresse qu’à mes pairs quand je peins.

Des projets en cours ou en prévisions ?

Quelques voyages, de nouveaux grand murs, et continuer à peindre ici et là.

Des dédicaces à passer ?

Merci à vous les gars (Beware) ainsi qu’au shop You Can Spray.
J’en place une pour ma BNA family worldwide, CMP et DAT.

Disco x Le Mur Saint Ouen 3

Disco x Le Mur Saint Ouen 4

Disco x Le Mur Saint Ouen 5

Disco x Le Mur Saint Ouen 6

Disco x Le Mur Saint Ouen 5

Disco x Le Mur Saint Ouen 7

Disco x Le Mur Saint Ouen 6

Disco x Le Mur Saint Ouen 7

Disco x Le Mur Saint Ouen 8

Disco x Le Mur Saint Ouen 9

Disco x Le Mur Saint Ouen 10

Disco x Le Mur Saint Ouen 11

Disco x Le Mur Saint Ouen 12

Disco x Le Mur Saint Ouen 13

Disco x Le Mur Saint Ouen 14

Disco x Le Mur Saint Ouen 15

Disco x Le Mur Saint Ouen 16

Disco x Le Mur Saint Ouen 17

Disco x Le Mur Saint Ouen 18

Disco x Le Mur Saint Ouen 19

Disco x Le Mur Saint Ouen 20

Disco x Le Mur Saint Ouen 21

Disco x Le Mur Saint Ouen 22

Disco x Le Mur Saint Ouen 23

Disco x Le Mur Saint Ouen 24

Disco x Le Mur Saint Ouen 26

Disco x Le Mur Saint Ouen 25

Disco x Le Mur Saint Ouen 27

Disco x Le Mur Saint Ouen 28

Disco x Le Mur Saint Ouen 29

Disco x Le Mur Saint Ouen 30

Disco x Le Mur Saint Ouen 31111

  1. Ping : Disco x Le Mur Saint Ouen – Performance et interview – Guillermo "Disco" Barcelò

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.