Axel Void

Axel Void, des murs et des mots multiculturels

Axel Void de son vrai nom  Alejandro Hugo Dorda Mevs est né en 1986 à Miami d’une mère haïtienne et d’un père espagnol. Dès son plus jeune âge, influencé par la peinture classique et le dessin, il commence à faire ses premiers graffitis à 13 ans. Il étudie aux Beaux Arts à Cadix, Grenade et Séville, puis vit à Berlin avant de déménager à Miami en 2013, où il réside actuellement. Peinture à l’huile, graffiti ou peinture acrylique, Axel Void sur les murs, ou sur la toile, nous émeut, nous marque et nous remarque. 

Rocio & Sophia Axel Void
Rocio & Sophia
“Sehnsucht”
“Sehnsucht”

Tout a commencé lorsqu’il faisait du skate et qu’il rencontre un enfant de son âge avec  une bombe aérosol. Scène atypique, comme dans les films dit-il “il a fait son graffiti et me voilà ébahi”.

“Sehnsucht”
“Sehnsucht”
mur graffiti

Chacune de ses œuvres murales se fondent dans les paysages, les montagnes, les rues, les bâtiments… On a l’impression que ses dessins ont toujours été là, qu’ils font partis du tableau. Dans ses traits, l ‘artiste est toujours juste, précis, tendre et violent. L’image vient à nous comme la pluie tombe du ciel : nous n’avons pas le choix, elle est là. Le peintre aborde souvent les problèmes sociaux et psychologiques, mais aussi la solitude, le voyage… Ses peintures sont majoritairement très sombres. Il y a une intensité et une force qu’on ne retrouve chez aucun autre artiste, cela vient sans doute de ses racines multiculturelles. 

série de portraits par le street artist Axel Void
peinture Axel Void

Derrière chaque peinture, mur, se cache une histoire, une photo. On peut d’ailleurs lire sur son site le récit de chacune de ses œuvres. Pour ces quatre portraits, il raconte le dialogue intérieur entre la personne représentée et le peintre. Son arrière-grand-père du côté de son père était peintre. Son nom était Enrique Dorda. Il gagnait sa vie en faisant des portraits pour le dictateur espagnol Franco, tous les généraux, la royauté européenne et plusieurs acteurs. Il a fait plus de 3000 portraits au cours de sa vie et son grand-père lui aussi est devenu peintre. Cette série est un hommage à eux et aux multiples identités que nous pouvons avoir. 

portraits peint
portrait peinture par fini Axel Void
nobody
Nessuno, fresque murale par l'artiste de rue Axel Void
Nessuno

 Axel Void joue de l’image et des mots. Il ajoute, délicatement, un tapis de lettres, un message, une clé pour nous aider à mieux le comprendre. Dans chaque nouveau lieu, l’artiste observe attentivement l’environnement autour du mur qu’il s’apprête à peindre. Il s’inspire de l’atmosphère et  des interactions entre les individus afin de transmettre le mieux possible sa vision de l’endroit et son ressenti : « Les images personnelles, les photos ou les vidéos m’aident à apprendre des gens. Il ne suffit pas de parler. J’ai besoin de quelque chose qui soit un morceau d’histoire, un moment donné, un instantané. » 

peinture, murale de street art par Axel Void

Axel Void en plus de ses peintures a réalisé de nombreux films sur celles-ci (que vous pouvez retrouver sur son site) comme Nobody en 2016, ou encore Tarifa en 2014. Il donne aussi des cours d’art, notamment en 2016 à la « Missouri State University, East Gallery » ou encore à « Portland State University Lecture » aux Etats-Unis. Il a aussi participé à de nombreuses expositions collectives comme en 2016 à Manhattan pour l’exposition « Young New Yorkers Fundraiser »   et “The Atrocity Exhibition” à Oslo en Norvège.  On compte une dizaine d’expositions en solo et cela partout dans le monde (Espagne, États-Unis, Allemagne, Argentine…). 

Lupita Axel Void
Lupita – Mexique
Life par Axel Void
Life – Tunisia – dans un petit village appelé Erriadh

L’artiste se définit comme quelqu’un de pessimiste : « J’ai vécu dans une maison punk appelée 78, dans une rue avec un tas d’autres maisons punk. J’aime me mettre dans des situations sociales ou anthropologiques intéressantes. Cinquante personnes y vivaient, des punks pseudo-fascistes, mais il y avait aussi des gens vraiment sympas. On accueillait aussi des réfugiés ou des voyageurs. Mélange fou. La plupart des gens là-bas, me voyait comme quelqu’un de négatif ». 

Gavé
Gavé – Tunisie
Mosciano oeuvre art urbain Axel Void
Mosciano – Italie
Personne street art a Montreal
Personne – Montréal Canada –  de la série «Médiocre». 
oeuvre Axel Void
Tiempo Axel Void
Tiempo
Empatia
Empatia Nagua, République dominicaine –  de la série médiocre

Pour lui, le seul but de l’art est d’atteindre les gens. Le graffiti est davantage l’exposition, l’action de le faire que l’œuvre en elle-même. Toutes ces nouveautés, comme le street art et les peintures murales, peuvent nous aider à partager quelque chose avec les gens, à entamer un dialogue ou à nous exprimer d’une manière ou d’une autre.

paysage fresque murale
Nagua – République dominicaine –  de la série médiocre – hommage à la vie quotidienne
Sisyphus Axel Void
Sisyphus – Manchester, Angleterre – de la série «Grey».

Vous aimeriez aussi les portraits hyperrréalistes de Drew Meritt. N’hésitez pas à aller sur le site et l’Instagram pour suivre l’intégralité des œuvres d’Axel Void !