Portrait de Cornbread

Cornbread, le parrain du graffiti

Image d'avatar de Aurelie CordonnierAurelie Cordonnier - Le 30 mai 2024

A la fin des années 1960, il fait apparaître une nouvelle forme d’art en taguant des inscriptions sur les murs de sa ville à la bombe de peinture. Lui, c’est Cornbread, une légende du street-art.

Œuvre intitulée "Cornbread the legend"

Né à Philadelphie en 1953 sous le nom de Darryl McCray, Cornbread est (à juste titre !) mondialement considéré comme étant le premier graffeur. Tout a commencé à la fin des années 1960 quand ses amis et lui ont décidé de se munir de bombes de peinture et de poser leurs signatures sur les murs de leur quartier. Le premier de l’artiste fut “Cornbread Loves Cynthia” (“Cornbread aime Cynthia” en français), écrit pour conquérir le cœur d’une fille de son lycée.

Mais après avoir obtenu les faveurs de Cynthia, pas question pour Cornbread et ses amis de s’arrêter là ! Ils ont continué à taguer leurs noms, au point d’envahir les murs de leur quartier et de toute la ville de Philadelphie et d’attirer l’attention de la presse locale. Sans le savoir, Cornbread venait de faire entrer le graffiti dans l’histoire de l’art.

“Cornbread Lives” et la légende fut

En 1971, un jeune homme du nom de Cornelius Hosey est abattu lors d’une guerre des gangs et les journaux de Philadelphie l’identifient à tort comme étant Cornbread.

Celui-ci décide alors de faire un retour captivant et inhabituel pour attirer l’attention des médias. Il se met à “bombarder” tout le zoo de Philadelphie avec sa peinture et finit par écrire “Cornbread Lives” (“Cornbread vit” en français) sur un éléphant apprivoisé qu’il avait rencontré quelques jours auparavant. S’il finit par être arrêté et condamné à quelques jours de travaux d’intérêt général, son nom devient indissociable de l’art du graff et la légende est née.

Graffiti de Cornbread
Graffiti de Cornbread à Barcelone

Et il ne s’est pas arrêté là : il a également gravé son « blaze » sur le jet privé des Jackson Five.  Pendant que le groupe signaient des autographes à l’aéroport de Philadelphie, il en profita pour s’attaquer à l’aile de l’avion. La destination suivante de l’engin était Los Angeles, à son arrivée, les journalistes locaux ont fait leur une de cette image. La renommée du graff avait quitté Philadelphie pour conquérir l’Amérique !

Une signature particulière

La légende veut que Darryl McCray ait choisi son tag en raison de son goût prononcé pour le pain de maïs que lui préparait sa grand-mère (Cornbread signifiant pain de maïs). Une couronne surmonte le B, rappelant la vitesse laquelle il est devenu le roi du graffiti.

Tag "Cornbread the legend" sur une carte routière
Tag Cornbread en Arizona
Tag de Cornbread à San Francisco

Aujourd’hui, plus engagé que jamais

Aujourd’hui, il organise des conférences dans les écoles afin de parler de son art et de présenter son film, si important à ses yeux.

Il désire faire comprendre aux jeunes la nuance entre vandalisme et graffiti constructif, histoire de démystifier cet art qui le rendit célèbre. Par ailleurs, toutes les nouvelles publications sur l’histoire de l’art contemporain et plus particulièrement sur l’histoire du graffiti s’accordent sur un point particulier. Celui qui stipule que Cornbread est le créateur, le parrain, le précurseur du graffiti moderne et que sans lui, il en serait tout autrement.

D'anciens graffitis de Cornbread
Graffiti de Cornbread à Amsterdam

Aujourd’hui Cornbread partage son actualité sur sa page instagram.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Notre sélection des festivals français du mois de juillet 2024

Notre sélection des festivals français du mois de juillet 2024

L'été approche à grands pas, amenant avec lui le retour…

18 juin 2024

Le mouvement Shin Hanga, c’est quoi ?

Le mouvement Shin Hanga, c’est quoi ?

Shin Hanga, est-ce que ce terme vous dit quelque chose…

12 juin 2024

TOP 10 des séries ayant marqué l’histoire de la télévision

TOP 10 des séries ayant marqué l’histoire de la télévision

À travers ce dyptique d'articles sur les séries les plus…

10 juin 2024

Aurelie Cordonnier
Article écrit par :
Après des études d’histoire, Aurélie s'est tournée vers des études de journalisme. Férue de musique (notamment de hard rock, glam metal et heavy metal), de littérature et de cinéma, il était tout naturel pour elle que d’orienter son choix de carrière vers le journalisme culturel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.