Cho Gi-Seok

La capture des émotions à la façon de Cho Gi-Seok

Image d'avatar de LolaSLolaS - Le 13 mai 2024

Il n’est pas possible de rester indifférent face au travail de Cho Gi-Seok. Que ce soit pour la beauté de son art, sa force de création ou encore les émotions qu’il est capable de transmettre au moyen d’une seule image. 

Photographie du mannequin Ruza (루자) par Cho Gi-Seok
Nostalgia (août 2022)
Photographie d'une mannequin provenant de l'agence M+A Word
Bad Dreams for Acne Paper (novembre 2022)

L’art comme seule carrière pour Cho Gi-Seok

Cho Gi-Seok est un directeur artistique et photographe né en Corée du Sud en 1992. Il ne s’imaginait pas en faire son métier lorsqu’il était enfant, bien qu’il savait que l’art allait faire partie de sa vie d’une façon ou d’une autre. 

En 2016, Cho Gi-Seok crée sa propre marque de vêtements, Kusikohc. Il se lance alors dans la photographie et capture ses créations pour les présenter dans un look book. Son intérêt pour la prise d’image se révèle à ce moment-là. 

Ensemble veste et pantalon en faux cuire crée et photographié par Cho Gi-Seok
Ensemble provenant de la collection printemps-été 2024
Costume trois pièces crée et photographié par Cho Gi-Seok
Costume provenant de la collection automne-hiver 2023

Kusikohc n’est pas le seul pied qu’il a dans le monde de la mode. Le travail de Cho se retrouve souvent sur la couverture de grands magazines. 

Photographie de l'athlète Veronica Yoko Plebani pour le magazine vogue par Cho Gi-Seok
Veronica Yoko Plebani en couverture de Vogue Italia (janvier 2022)
Photographie du mannequin Hyunji Shin pour le magazine vogue par Cho Gi-Seok
Hyunji Shin en couverture de Vogue Taiwan (mars 2024)

Association d’influences contraires

Ayant grandi dans les années 2000, Cho Gi-Seok fait partie de cette génération qui est née avec Internet, un outil nouveau qui se transforme en source d’inspiration dans la conception de son art.

Photographie d'un mannequin (nom inconnu) par Cho Gi-Seok
Busy man (mai 2020)
Photographie du mannequin @prakeemo par Cho Gi-Seok
Korea (septembre 2021)

La technologie est importante, certes, mais c’est bien sa fascination pour les plantes qui occupe une grande place sur ses photographies. Comme en témoigne, notamment, sa série “Flower Study” dans laquelle il maquille des parties du corps humain pour qu’elles se déguisent en fleurs. Un amour des fleurs qu’il partage avec la photographe et fleuriste londonienne, Harriet Parry.

Extrait 17 de la série "Flower Study" par Cho Gi-Seok
Flower Study #17 (décembre 2019)
Extrait 82 de la série "Flower Study" par Cho Gi-Seok
Flower Study #82 (mars 2023)

L’art de faire ressentir de fortes émotions

“Flower Study” n’est pas l’unique projet floral de Cho Gi-Seok. Le photographe sud-coréen sollicite souvent ces bouts de nature colorés, les transformant ainsi en accessoires pour les différents mannequins qui posent pour lui. 

La capture des émotions à la façon de Cho Gi-Seok 1
Love & Hate (mars 2023)
La capture des émotions à la façon de Cho Gi-Seok 2
Alone (novembre 2022)

Il sait se servir de la nature pour faire passer des messages. Privé de mots, Cho a appris à manier l’art de la communication non verbale. Solitude, douleur et amour font partie de cet ensemble d’émotions que l’artiste capture à merveille. 

Photographie du chanteur Lee Myung et du mannequin @gosuwadurian par Cho Gi-Seok
Balance (juin 2020)
Photographie du mannequin Jiwon par Cho Gi-Seok
Trauma (octobre 2023)

Retrouvez le travail de Cho Gi-Seok sur son compte Instagram.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

LolaS
Article écrit par :
Etudiante passionnée par l'art visuel, comme la photographie et la mode, et inspirée par la pop culture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.