La plateforme de revente Zalando, un premier pas pour repenser le cycle de vie de nos vêtements

Image d'avatar de Shad De BaryShad De Bary - Le 21 janvier 2021

La plateforme de vente en ligne aux 27 millions de clients adopte la tendance de la seconde main.

Portrait de l'actrice Camille Lellouche, sur fond bleu. En premier plan, l'inscription "Simplifiez-vous la vie, ne pensez qu'à votre style".
Campagne Zalando avec Camille Lellouche

Géant de la mode sur internet, Zalando s’impose depuis 2008 au cœur du marché européen. Alors que la question de la production massive de vêtements se fait de plus en plus pressante, la plateforme propose désormais une alternative d’achat et de revente simplifiée qui gagne à être connue.

“Simplifiez-vous la vie”

Autre plateforme crée en 2008, l’application Vinted domine la revente de vêtements en Europe. Depuis quelques mois, le britannique Depop gagne également du terrain en France. Les deux plateformes ont un point commun essentiel : elles permettent de vider son dressing en contact direct avec le client. Et bien entendu, les négociations sont rarement sans surprises, comme le confirme le compte Instagram humoristique ” Les Casse Couilles de Vinted “, recensant les discussions les plus lunaires pour notre plus grand plaisir.

Pour s’intégrer dans le paysage de la revente en France, Zalando a donc bien compris comment faire la différence. Finies les mauvaises surprises, en se positionnant en tant qu’intermédiaire direct entre la vente et l’achat, elle propose alors de nous libérer de nos anciennes pièces l’esprit léger. Et avec le très grand nombre de visites journalières, la section “seconde main” regorge de potentiel. De quoi dénicher des pépites à prix doux, comme des sneakers d’occasion de la marque suédoise Arket, par exemple.

Changer les habitudes de consommation

En pleine saison des bonnes résolutions, Zalando offre aussi une belle opportunité pour débuter une réflexion plus globale sur le cycle de vie d’un vêtement. Lors de la vente d’une pièce, la somme est reversée en bons d’achat ou en dons à une association, permettant alors de renouveler sa garde-robe au fil des saisons et des envies, mais aussi de compenser le coût écologique de la production effrénée de vêtements avec une bonne action.

Meme, Camembert humoristique reprenant les mésaventures habituelles de la vente de seconde main directe, avant Zalando.
@zalandofr

Proposer ses anciens vêtements à la vente, c’est aussi comprendre qu’une pièce peut vivre plusieurs vies. C’est une belle manière de sortir du rythme d’achat saisonnier et de réfléchir à ce que peut encore devenir un vêtement qui ne nous convient plus. Et le géant de la vente en ligne, en intégrant “l’après” à sa plateforme reflète bien la tendance grandissante à repenser la fin de vie des vêtements. On peut donc y voir un premier pas de l’industrie de la mode vers des habitudes plus responsables, mais aussi une voie pour que chacun d’entre nous puisse débuter ce travail de réflexion en douceur.

En s’intégrant à la routine déjà bien construite autour de la vente en ligne, la seconde main telle que Zalando nous la propose aujourd’hui représente un premier pas notable d’un des grands noms du marché de la mode. Terrain de jeu en évolution constante, la mode regorge de surprises. Et Zalando, s’offrant comme point d’entrée vers le monde de la vente d’occasion, ouvre de belles perspectives au marché en règle générale, mais aussi à ses clients désireux de consommer chaque jour un peu mieux.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Shad De Bary
Article écrit par :
" C'est une bonne situation ça, scribe ? "

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.