Weather Festival Off : Sergie Rezza, Ben Vedren et les coulisses

Image d'avatar de Alice ColasAlice Colas - Le 3 juin 2015

Les week-ends prolongés de ce printemps auront fait bien des heureux. Durant la dernière semaine du mois de mai, le Weather Festival proposait une suite d’évènements musicaux et artistiques, répondant à l’impatience et à la motivation de plusieurs milliers de festivaliers attendus sur le main event (sauvez la date!).

BewareMag a faufilé sa caméra entre les pieds de ces jeunes fêtards, a touché deux mots à des personnes que vous connaissez déjà mais aussi à d’autres que vous ignorez. Si sans nous/vous, la fête est impossible, elle n’aurait pas lieu non plus sans les dizaines de personnes de l’ombre, de paires de mains et de grosses têtes chargées d’idées, donnant naissance à sept jours de musique et de découvertes, à l’aube d’un été qui promet bien des jolies choses. D’ores-et-déjà, on garde en mémoire la grande première de Sergie Rezza, qui a conquis le coeur de son public à l’Institut du Monde Arabe et le live éclatant de Voices From The Lake, aux commandes d’un long et doux voyage entre les étoiles.

La vidéo couvre une première rencontre avec DJ Deep et Roman Poncet au sein du RedBull Studio, qui dévoilaient donc en exclusivité leur deuxième projet en commun. Deuxième rencontre avec Jonathan Malaisé, le directeur de la technique et de la scénographie, revenant sur les fautes de l’année précédente (qu’on avait déjà pardonnées, on le rassure) et sur les promesses de ce weekend. Pour finir et on le remercie infiniment, quelques mots sincères de Ben Vedren sur la créativité, son droit corollaire à l’erreur et surtout, surtout, le partage de cette chose vraiment super cool qu’on appelle musique.

On vous fait des bisous et on vous attend sur le Bois de Vincennes du 4 au 7 pour une avalanche d’amour et de teuf.

Nous remercions donc Sergie Rezza, Ben Vedren et Jonathan Malaisé et aussi notre Gerald Mitchell international, Jessica Cusinet, Paul Thomas, Florent Muset et toutes les personnes rencontrées sur le tournage. Également merci à La Machine du Moulin Rouge et enfin le Badaboum qui nous a prêté ses images parce BewareMag était un peu sur les rotules.

Vidéo : Rémy Golinelli

Chef de projet : Alice Colas

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Alice Colas
Article écrit par :
Après avoir obtenu une licence en arts appliqués et un master en création-conception en communication visuelle, Alice Colas a travaillé en tant que directrice artistique dans les domaines des médias et de la culture. Par la suite, elle est devenue indépendante en tant que free-lance chez BETC. Sa passion réside dans la composition d'images et la création d'identités visuelles. En tant qu'illustratrice, elle aspire à mettre en avant sa créativité et sa technique pour donner vie à vos projets d'identité, de packaging et d'impression. Son objectif est de créer du sens et de l'esthétique en se basant sur l'essence de votre marque. Dotée d'une approche rigoureuse, précise et ponctuelle, elle s'efforcera toujours de répondre au mieux à vos attentes dans les délais les plus adaptés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.