C’est depuis son pays natal, la Colombie, que Felipe Bedoya réalise ses œuvres. Connu pour mélanger la photographie et l’illustration, Felipe Bedoya recrée des scènes du quotidien en apportant sa vision. Pour sa série “Walkers“, l’artiste décompose l’image original de vendeurs de plage basés à Carthagène pour l’intégrer à un langage propre au dessin à travers un support mixte, entre photographie documentaire et expérimentation artistique.

photo de 8 vendeurs de ballons ambulants par Felipe Bedoya
plage de Carthagène de la série Walkers
cliché de marchands alignés sur la plage part Felipe Bedoya
série de photos qui représentent des marchands ambulants et des stands submergés par le sable
cliché aérien de la plage de la série Walkers
série de photos d'une marchande de fruits par Felipe Beyoda
marchande de fruits submergés par le sable

Un univers miniature et contrasté

“Walkers“ explore plusieurs scènes où les nombreux “caminantes“ (ou “marcheurs“) font figure de grains de sables dispersés sur de grandes plages immaculées. Des scènes du quotidien sublimées que le spectateur peut à la fois survoler du point de vue d’un oiseau ou faire face presque en contre-plongée. La présence abondante du sable si chère à l’artiste surplombe les photos. Les personnages colorés font figure de contraste face à ce décor d’une blancheur et d’une pureté extrême. Le réel de la photographie laisse place au rêve apporté par le dessin. 

dessin de 9 marchands de ballons par Felipe Beyoda
cliché de marchands sur la plage pour la série Walkers
photo de la mer et de nageurs pour la série Walkers
dessin de 8 vendeurs ambulants sur la plage
cliché d'un promeneur au bord de la mer par Felipe Bedoya

Felipe Bedoya et la conception du chez-soi

L’œuvre est conçu comme une réflexion sur la conception du chez-soi. À travers “Walkers“, Bedoya nous entraîne dans sa réflexion sur son pays natal. L’artiste décompose la photographie originale en sélectionnant les éléments qui vont devenir les piliers de son récit. Sur cette plage à Carthagène des Indes, la profusion des vendeurs ambulants est monnaie courante. Bedoya leur donne le premier rôle, presque par nécessité, pour détourner la réalité économique de la Colombie. Un pays où 51% de la population travaille dans le commerce informel. Cette représentation devient une rencontre esthétique et argumentative entre le spectateur et l’un des grands problèmes de la Colombie au XXIe siècle, celui du travail informel.

dessin de 8 vendeurs de ballons
cliché de la plage avec des vendeurs et des touristes par Felipe Bedoya
cliché aérien de marchands pour la série Walkers

Dans le même style découvrez les décors désertiques de Luca Tombolini et retrouvez les œuvres de Felipe Bedoya sur son site.