Tragic Girls

Avec Tragic Girls, Katie Mansfield détourne l’illustration vintage au profit du féminisme

Katie Mansfield juxtapose deux univers qu’à priori tout oppose. Elle crée des illustrations aux allures vintage, mais dont le contenu est plus proche du féminisme que des valeurs rétro. Son crédo : “Vintage Style Not Vintage Values” (Style vintage sans les valeurs vintage).

fight like a girl Tragic Girls

Dans Tragic Girls, les femmes n’incarnent pas le stéréotype de la ménagère de moins de 50 ans. La Tragic Girl est résolument moderne et féministe. Dans Tragic Girls, La Belle au Bois Dormant n’apprécie pas d’être importunée par le baiser du Prince Charmant, les femmes peuvent s’aimer en toute liberté, et certaines arborent des shorts sur lesquels est inscrit “Fight like a girl” (“Bats-toi comme une femme”).

L’artiste aborde des sujets qui touchent au féminisme, à la santé mentale, et aux inégalités sociales. Elle le fait avec audace, un brin d’humour et une once de sarcasme. Visuellement, elle s’inspire du pop art avec une esthétique proche de l’œuvre de l’artiste américain Roy Lichtenstein. On perçoit aussi la passion de la jeune artiste pour les films d’horreur et de science-fiction, et pour la bande dessinée. 

Dans une interview donnée à Threadless, Katie Mansfield explique – “Ce qui est drôle c’est que dans la plupart des bandes dessinées rétro dont je m’inspire la femme est impuissante et desarmée et elle attend qu’un homme vienne la sauver. J’adore prendre le contre-pied de ces clichés et rendre la femme forte et badass. Pareil avec les pinups – j’aime associer leur aspect très féminin avec de l’humour noir pour créer un effet inattendu.”

Elle poursuit – “Les femmes ne sont pas de jolis objets à contempler. Nous sommes des êtres radicaux qui se présentent sous des formes diverses et variées.”

who are you belle au bois dormant Tragic Girls
You should smile more

Un Art inclusif et politique

“Mon travail a toujours été personnel. Je voulais créer des images auxquelles tout le monde pouvait s’identifier, peu importe leurs origines. Tragic Girls me permet d’exprimer mes émotions et mes opinions sur de nombreux sujets importants. J’aime beaucoup associer des dessins au style vintage en leur accolant des messages modernes” confie Katie Mansfield.

Installée à Salt Lake City dans l’État de l’Utah aux Etats-Unis, l’artiste a créé Tragic Girls en 2017. Elle débute avec les illustrations puis se diversifie et crée une marque de vêtements et d’accessoires, ce qui lui permet au passage de diffuser ses messages auprès d’un public plus large. Ses vêtements et accessoires sont uni-sex et accessibles dans une large gamme de tailles.

L’artiste qui avait pour souhait de créer une communauté rassemble aujourd’hui 237k followers sur Instagram.

Elle conclut  – “Je crois en l’égalité des genres, races et croyances. Personne ne devrait être traité différemment à cause de leur style ou de leur genre. Je pense que le féminisme fait partie d’un message plus grand encore qui est de s’accepter tel que l’on est, en toute authenticité et sans crainte.”

Tarantula Terror
spooky sleepover par Tragic Girls
Existential Dread
Coffin Cutie
Chainsaw tits

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.