Timothé le Boucher

L’univers énigmatique de Timothé le Boucher : entre fiction et réalité 

Image d'avatar de Lola GautierLola Gautier - Le 5 septembre 2023

Auteur de bande dessinée français incontournable, Timothé le Boucher se passionne dès son plus jeune âge pour la narration illustrée. Entre récits captivants et personnages distinctifs, l’artiste nous embarque dans un voyage créatif épatant.

Deux hommes torse-nus, l'un plaque l'autre dos au mur. illustration de Timothé le Boucher

Une ascension fulgurante

Timothé le Boucher étudie à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image à Angoulême. Il y obtient un master de bande dessinée et un DNSEP. Sa carrière s’annonce déjà très prometteuse, notamment lorsqu’il est nommé dans la sélection des jeunes talents de l’édition 2010 du Festival International de la Bande Dessinée. Peu de temps après, la maison d’édition Manolosanctis lui propose de réaliser un album de bande dessinée. Parmi les trois scénarios différents que propose Timothé figure celui de Skins Party, qui a su envouter les éditeurs en 2011. 

« Je voyais plein d’amis qui sortaient aussi de l’école et qui choisissaient d’autres métiers comme celui de libraire et sortaient complètement de l’univers artistique. Quand je me suis retrouvé à Pôle Emploi, on ne cessait de me répéter que la bande dessinée n’était pas un plan de carrière et qu’il fallait trouver autre chose. »

Timothé le Boucher pour BDGest’
Un homme et une femme entrelacés dans un décor sombre. La femme et vêtue de noir, l'homme porte une chemise blanche

Captiver le lecteur en explorant de multiples univers

Timothé le Boucher propose à ses lecteurs des récits captivants et puissants. Il parvient à créer un mélange unique à la croisée du réalisme et de la fiction, en apportant des éléments fantastiques à des scènes dignes du quotidien. L’artiste explore à travers ses œuvres des questionnements existentiels et des troubles psychologiques qui donnent une dimension réaliste à son travail. Il plonge le lecteur dans des récits profonds et engageants, pour leur offrir une expérience artistique empreinte d’émotions uniques. 

Pour captiver l’attention de ses lecteurs, l’artiste sait user d’un véritable travail de digression. Ses histoires suivent une trame principale, et des branches dérivent vers d’autres thématiques pour explorer l’univers d’autres personnages. Lors d’une interview pour Le cri du Troll, l’artiste explique qu’il imagine précisément les scènes dans sa tête. « C’est comme un film qui se déroule dans mon esprit, assez précis. C’est limite frustrant de ne pas réussir à retranscrire exactement ce qu’il y a dans ma tête. Ensuite je retravaille les expressions pour avoir vraiment l’intention que j’ai envie de donner aux visages. » Il utilise la narration de façon très pragmatique : les personnages sont en quelque sorte des outils permettant de percevoir des émotions. Selon l’artiste, l’aspect émotionnel tient plutôt lorsqu’il lit l’œuvre de quelqu’un d’autre. Quand il crée ses planches, il reste très analytique et ne se laisse pas prendre au jeu des émotions.

Un homme sur un lit d'hôpital se fait embrasser par une femme en blouse d'infirmière.
Représentation d'un homme sur fond rose, vêtu d'une chemise à rayures jaune et blanche

Lorsque la réalité inspire l’imaginaire

Timothé le Boucher puise son inspiration du monde qui l’entoure. Nombreux de ses personnages sont inspirés par ses connaissances. Le personnage de Léandre dans Ces jours qui disparaissent, est précisément un mélange de deux amis de l’artiste. L’artiste confie au média BDGest’avoir besoin de représentations desquelles il peut s’inspirer, telles que des amis ou encore des personnes qu’il voit à la télévision. Le personnage de Lubin dans Ces jours qui disparaissent est en réalité inspiré d’un élève de sa mère, enseignante en maternelle. Il est allé un jour l’aider pour une exposition photographique réalisée avec les enfants, où le petit Lubin, tête blonde aux cheveux bouclés, était présent. C’est près de quatre années plus tard que Timothé s’est aperçu qu’il ressemblait à son personnage, et qu’il a décidé de lui donner son nom. 

Illustration de bande dessinée, on y voit deux hommes qui évoluent dans la même pièce
Illustration de bande dessinée, un homme avec un visage de squelette tient le visage d'une femme toute blanche avec des larmes de sang

Pour suivre les actualités de Timothé le Boucher, rendez-vous sur son Instagram

Si vous avez apprécié l’univers emprunt de mystères et d’explorations psychologiques de Timothé le Boucher, le monde de Kevin Lucbert devrait vous envouter

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Lola Gautier
Article écrit par :
Étudiante avide de culture et d’écriture, j’explore les multiples facettes de l’expression artistique : photographie, peinture, street-art et bande dessinée. 🎨🌟📸

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.