Theodora révèle le clip de « Besoin d’aide

La géante Theodora révèle le clip de « Besoin d’aide »

Image d'avatar de Thomas DagnasThomas Dagnas - Le 7 juillet 2023

Pour accompagner la sortie de son second projet Lili Aux Paradis Artificiels : Tome 2, la jeune rappeuse du 93 Theodora lévite dans le clip de Besoin d’aide, réalisé par Edith.

Mars 2023, Theodora se fait remarquer avec le très efficace single Le Paradis se trouve dans le 93, un hymne à la Seine-Saint-Denis sur une production drum and bass. L’artiste continue sa progression et confirme son talent en nous proposant un clip farfelu mais diablement beau.

Theodora levitant au dessus des nuages, son corps est entouré de lianes.
Capture d’écran du clip “Besoin d’aide” © Edith

Une magnifique montée en puissance

Avec son équipe, composée entre autre de la réalisatrice Edith et du graphiste Charles Quirouard, Theodora s’immisce sur des terrains visuels qui font frétiller l’œil et chamboulent l’esprit. Le clip est divisé en plusieurs tableaux, à la manière d’une pièce de théâtre qui change de décor entre les scènes.

Les premières images sont sobres. Accompagné d’une ballade au piano, le spectateur aperçoit différentes images : un coucher de soleil qui fait apparaître la silhouette d’hirondelles en plein vol, un avion de ligne traînant ses chemtrails dans le ciel rosé, ou encore Theodora tournant le dos à la chaleur du soleil brûlant.

Un vol d'hirondelles sur un coucher de soleil rouge et jaune.

D’un coup, tout s’accélère. Théodora se lance dans un appel à l’aide passionné, aidée par les variations de l’auto-tune. L’image suit aussi. Grâce à la 3D, des branches et des lianes entourent le corps de la jeune artiste. La caméra tourne aussi autour d’elle et on suit, impuissant, la décomposition de sa silhouette. Une explosion de pétales de fleurs vient remplacer Theodora.

Le bras de Theodora explose en pétales de fleur.

Le morceau prend alors une toute autre ampleur grâce au drop. Le calme de la production évolue en un son énergique aux allures de course effrénée dans le temps. On doit cette composition musicale hyperpop au producteur Jeez Suave, habitué de la maison puisqu’il est présent sur trois titres de son nouveau projet.

Theodora se permet des folies créatives

Grâce à un vidéoprojecteur placé à bord d’une voiture, on suit alors la course de Theodora sur les murs d’un Paris nocturne. Puis, les tableaux se mêlent et de nouveaux apparaissent. Plus loufoques…

La projection de Theodora qui court est diffusée sur un mur.

Theodora apparaît sous la forme d’une géante. Elle rend minable les voyages de Gulliver puisqu’elle danse tranquillement avec neuf avions de ligne à ses côtés. Dans le ciel, ces engins paraissent ridicules, réduits à la taille de simples moineaux. Elle s’agite aussi au dessus d’une forêt de conifères.

Theodora en géante, entourée de 9 avions de ligne dans le ciel.

Ces images, ponctuées d’une esthétique argentique, sont sublimes. Elles donnent envie de plonger la tête la première dans le son et l’univers de Theodora. Parfois, avec les jeux de lumière, on a même l’impression que la réalisatrice du clip a voulu donner à la jeune pépite du 93 une apparence divine. Son corps navigue entre les rayons du coucher de soleil et les nuages, tandis que sa voix vient faire frissonner les anges du ciel.

Pour retrouver les actualités de Theodora, suivez la sur son compte Instagram.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Thomas Dagnas
Article écrit par :
Etudiant Grand amoureux de musique et de culture, je traite des sujets qui touchent aux variantes du rap et du RnB, mais aussi à la culture graphique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.