LES FORCES CONTRAIRES

Terrenoire, un album à l’image d’un cadavre-exquis : joyeuse mélancolie.

C’est le 28 Aout dernier que le duo Terrenoire, Raphaël et Théo, nous délivrait leur 1er album. Deux frères originaires de Saint-Etienne, qui au travers de leur 1er opus nous ouvrent enfin en grand les portes de leur univers doux et sensuel.

Un cadavre-exquis, la joyeuse mélancolie.

On était déjà aux aguets depuis 2018 avec la sortie de leur 1er EP incluant le sublime ” la nuit des parachutes“, parfaite mise en bouche. Cette année c’est avec ” Mon âme sera vraiment belle pour toi” et “Baise moi” que le feu a été, définitivement, mis aux poudres (et pas que).

Cru mais toujours poétique, ” Les forces contraires” est emprunt d’une douceur sobre qui tend vers la mélancolie. De la pop, un peu d’électro, acidulée, très érotique, qui donne envie de s’enflammer. Une belle peinture sur l’amour. Plusieurs tableaux avec diverses et douces nuances : deux êtres, le deuil, l’intimité … Sans pudeur, presque crus, ils se dévoilent sans jamais tomber dans le kitsch. L’illustre magnifiquement, le titre “Derrière le soleil“, sur la disparition de leur père, exutoire brûlant et vibrant. Un de ces titres qu’on fait écouter à ses potes, puis on guette les frissons envahir leurs avant bras et entendre dire : “incroyable, c’est quoi ?”.

  • 01 – Le Temps de Revenir à la vie
  • 02 – Dis Moi Comment faire
  • 03 – Baise-Moi
  • 04 – Mon Âme Sera Vraiment belle pour toi
  • 05 – Derrière Le Soleil
  • 06 – Jusqu’À Mon Dernier souffle
  • 07 – Margot Dansait Sur moi
  • 08 – La Fin Du Monde
  • 09 – Ça Va Aller
  • 10 – La Ou Elle Est

Dans “ La Fin du Monde “, on y trouve un explicite message éco-anxieux, solastalgique, entre tristesse et détresse, spectateur d’un monde qui s’effondre. Puis suit dans l’ordre “Ça va aller“, toujours et encore une bienveillance et empathie, qu’on écoute et réécoute pour s’en convaincre.

L’ensemble est dicté par le désir, celui d’aimer, de vivre, presque d’une injonction à aller bien. Clairement, c’est le genre de mots dont on avait besoin d’entendre après une année marquée d’une actualité angoissante et morose.

Album à écouter par ici.

Sur instagram par ici .

Sans oublier de mentionner l’originale pochette d’album réalisée par le peintre Leny. Portrait du duo dans une esthétique tout à fait hors du temps.

Relire l’article le clip :