Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me

Image d'avatar de Aimy GuezAimy Guez - Le 7 juin 2019

Le changement climatique est sur toutes les lèvres – mais malgré toutes les preuves, un vent de scepticisme continue de souffler. L’artiste britannique Spike Dennis s’est emparé du sujet pour son projet Eat Me, une initiative absurde – quoi que cohérente – teintée d’humour et de sarcasme.

Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me

En 2011, les sociologues américains Aaron McCright et Riley Dunlap publient une étude intitulée « Cool Dudes » démontrant les effets désastreux causés par le déni de conservateurs américains au sujet du changement climatique. Eat Me s’en prend à l’élite capitaliste, aux politiciens et au climato- sceptiques qui, par leur inaction, contribuent à aggraver le problème.

Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me 1
Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me 2

Les deux facteurs principaux à l’origine de la crise climatique actuelle sont la surpopulation et la pollution liée à la production de viande animale. L’artiste propose une solution, certes radicale, mais dont on ne peut nier l’efficacité : la pratique du cannibalisme. Il s’agit de faire d’une pierre deux coups. Spike Dennis rappelle que le cannibalisme a presque toujours existé dans l’histoire de l’humanité. Depuis la période paléolithique jusqu’à la fin du vingtième siècle, le cannibalisme est exercé comme méthode de survie ou pour des raisons culturelles.

Eat Me, inscrit en majuscule sur les boites de conserves crées par Spike Dennis, sonne comme une injonction. L’artiste a pris soin d’utiliser une typographie moderne sans-sérif, preuve que cette initiative s’inscrit pleinement dans notre époque. 

Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me 3
Spike Dennis dégaine son humour noir avec Eat Me 4

Plusieurs saveurs sont option. Les boites de conserves affichent les portraits de David Cameron, Jeremy Clarkson, Jacob Rees Mogg, ou encore Sarah Palin, sans oublier Donald Trump. 

Le projet Eat Me, qui est bien entendu à prendre au second degré, serait-il de mauvais goût? Si le contenu des boites de conserves promet d’être indigeste, le message qu’elles sous-tendent est riche de sens.

Eat Me est exposé au Musée de l’Humour et la Satire de Gabrovo en Bulgarie jusqu’en Septembre 2019.

Visitez le site de Spike Dennis : http://spikedennis.com/

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

L’explosion nucléaire du film Oppenheimer recréée par un macro vidéaste

L’explosion nucléaire du film Oppenheimer recréée par un macro vidéaste

Thomas Blanchard, un cinéaste français, a fait de la macro…

19 avril 2024

A la rencontre de MIMOSA

A la rencontre de MIMOSA

Mimosa est un trio composé de Noé Choblet, Théo Diguet…

18 avril 2024

Aimy Guez
Article écrit par :
D'origine française , Aimy est basée à Sydney en Australie. Elle est Senior Account Manager au sein d'un studio spécialisé dans le branding, design et digital. Elle aime l'art sous toutes ses formes - et est toujours à l'affût des dernières actualités dans les domaines du design, de la photographie, de la mode et de la musique. Elle est aussi fascinée par l'univers de la danse, et pratique la danse classique à ses heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.