En pleine tournée des festivals de l’été, et avant la sortie de son nouvel album “Thrist” ce 25 octobre (avec Ed Banger Records) , le dj et producteur français SebastiAn sort “Beograd”. Un son hétéroclite hypnotisant, dans la veine électronique propre à l’artiste, mêlé à une disco sensuelle à la rythmique bien marquée. ” J’ai composé ce morceau quand j’étais de passage à Belgrade. J’étais inspiré par l’idée d’un track festif de club mais avec une forme d’intensité slave”.

Le jeune producteur (de son vrai nom Sébastien Akchoté) décide de tourner son clip à Belgrade. Un retour aux origines pour l’artiste originaire de Serbie. “Étant d’origine Serbe, nous nous sommes mis en tête avec SO ME [réalisateur du clip, NDLR] d’aller tourner ce clip là où j’ai grandis, à Belgrade. C’est là-bas que l’idée qu’il souhaitait mettre en scène pouvait prendre toute son ampleur et son sens”.

sebastian beograd

SebastiAn fait de nouveau confiance à SO ME (Bertrand Lagros de Langeron, graphiste du collectif Ed Banger Records) pour réaliser son clip “Beograd”, après une excellente première collaboration sur “Embody”. Filmé en 35mm, la vidéo est un hommage à Belgrade, où une société secrète de danseurs (de tous les âges et les horizons) s’affronte aux rythmes des lumières de la ville et des néons, et dansent jusqu’à l’épuisement. A travers les différentes locations, les gestes souvent vagues et parfois saccadés des danseurs résonnent comme la voix même de la ville.

SebastiAn sera en tour dans toute l’Europe cet été et jusqu’à cet hiver. Le 11 juillet à Dour (Belgique), le 18 juillet au Sonar Festival (Espagne), et le 2 novembre au Pitchfork Festival (France). Il jouera également à Montréal au Osheaga Festival le 4 aout.

beograd