Grand Prix du Photoreportage Étudiant de Paris Match 2021

Édition 2021 du Grand Prix du Photoreportage Étudiant de Paris Match

Le Grand Prix du Photoreportage Étudiant de Paris Match vise à récompenser les étudiants qui s’intéressent au monde dans lequel ils évoluent et qui en proposent, à travers leurs photographies, une vision réelle et vraie. Les candidats s’arment de leurs appareils pour livrer leurs meilleurs photoreportages, que ce soit sur ce qu’ils vivent et voient au quotidien, sur des problématiques nationales ou mondiales qu’ils questionnent ou sur des enjeux durables et écologiques.

L’édition de l’année dernière a pu avoir lieu même si des aménagements spécifiques ont dû être mis en place en raison de la crise sanitaire. Une audience réduite, des consignes de sécurité et d’hygiène strictes. Mais ça n’a pas empêché le bon déroulement du Grand Prix et l’appréciation des (très) nombreux photoreportages proposés par les candidats.

Les Prix et la nouveauté 2021 !

Traditionnellement composé de quatre prix, le Trophée Paris Match, le Prix Puressentiel “Nature et Environnement”, le “Coup de Cœur” du Journal du Dimanche et le Prix du Public, le Grand Prix du Photoreportage de Paris Match accueille cette année un nouveau venu : le Prix Google de la Photo Numérique.

Le Trophée Paris Match récompense l’étudiant lauréat de 5 000€ pour la réalisation de son photoreportage. Une à deux de ses photographies seront aussi publiées dans un numéro de Paris Match.

Le Prix Puressentiel “Nature et Environnement”, soutenu par Puressentiel, partenaire du Grand Prix, récompense un photoreportage traitant de la nature, d’un enjeu environnemental, de la biodiversité voire de l’avenir de la planète. L’étudiant lauréat de ce prix reçoit 2 000€.

Le “Coup de Cœur” du Journal du Dimanche quant à lui vient récompenser l’exposition d’une tranche de vie, de scènes du quotidien. Le lauréat remporte un cadeau choisi par les soins des partenaires du Grand Prix.

Le Prix du Public est basé sur les votes des internautes et récompense un étudiant de 1 000€.

Et cette année un cinquième lauréat sera récompensé par le Prix Google de la Photo Numérique.

Comme chaque année, les étudiants de France et de Belgique qui envoient leurs photographies s’inscrivent simultanément à tous ces prix qui ont des exigences bien particulières. D’une dizaine de photos environ, leur photoreportage peut être en couleur ou en noir et blanc mais les autres formes de modifications sont interdites par le règlement du Grand Prix. Capturer la réalité d’une situation est ici plus important que la beauté esthétique travaillée et feinte.

L’édition 2021 recense déjà de très nombreux participants, bien plus que les années précédentes. La particularité de la situation actuelle pousse-t-elle les étudiants au photoreportage ? Les juges ne veulent pas dévoiler les premiers sujets qu’ils ont reçus, mais il semble que cette année 2021 va ouvrir de nouvelles perspectives. Et il n’est pas trop tard pour participer, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mars sur le site de Paris Match ou de leur partenaire Puressentiel.

Les lauréats de 2020

Retour sur les grands gagnants de l’année passée qui ont été récompensés lors du Grand Prix du Photoreportage Étudiant de Paris Match.

Emma Frery

Son photoreportage “Handi’Chiens, ces héros de leur quotidien” remporte le Trophée Paris Match 2020. Emma Frery a toujours été très sensible au lien entre chien et humain. Cette sensibilité se décuple lorsqu’elle découvre l’association Handi’Chiens.

Jeune femme en fauteuil roulant avec son chien dans un rayon au supermarché
“Handi’Chiens, ces héros de leur quotidien” © Emma Frery

Handi’Chiens est une association qui éduque des chiens d’assistance et qui les remet gratuitement aux adultes et aux enfants en situation de handicap. Dans son photoreportage, Emma Frery a voulu suivre ces duos chiens-humains dans leur quotidien.

Jeune garçon qui caresse son chien, assis tous les deux sur son lit.
“Handi’Chiens, ces héros de leur quotidien” © Emma Frery

Emma Frery explique qu’elle ne voulait surtout pas de photographies mises en scène mais qu’elle souhaitait saisir la relation installée entre le chien et son maître. Elle a travaillé longuement à ce photoreportage, ce qui lui a permis de comprendre comment étaient éduqués ces chiens.

Vincent Martin

Étudiant en médecine, Vincent Martin réalise son stage de sixième année au service du SMUR de la Pitié-Salpêtrière. C’est à cette occasion qu’il réalise son photoreportage “Mission SMUR” qui remporte le Prix Puressentiel “Nature et Environnement” 2020.

Photo en noir et blanc, homme de dos, sur son vêtement est écrit "SAMU DE PARIS"
“Mission SMUR” © Vincent Martin

Vincent Martin voulait mettre dans son photoreportage autant de situations variées que possible pour montrer la réalité d’un service SMUR qui, à chaque intervention, est confronté à une situation d’urgence vitale différente.

Photo en noir et blanc d'une femme en blouse médicale qui tient un instrument médical
“Mission SMUR” © Vincent Martin

Charlotte Vincent

Le photoreportage “T10L2” de Charlotte Vincent a remporté le Prix du Public 2020. Un titre mystérieux qui désigne l’étendue de la scoliose qui touche sa soeur cadette, sujet de ce photoreportage.

Photographie en noir et blanc, jeune fille de dos qui a une scoliose
“T10L2” © Charlotte Vincent

La colonne vertébrale a une puissance aussi symbolique que concrète pour Charlotte Vincent. Pour soutenir sa petite soeur Clémentine elle met en avant dans ce photoreportage ce qu’elle dissimule tous les jours, ce qui rythme sa vie depuis ses 8 ans.

Photographie en noir et blanc, la jeune fille tient devant son visage les analyses de sa colonne vertébrale au rayon x
“T10L2” © Charlotte Vincent

Charlotte Vincent a aussi suivi le processus de fabrication des corsets médicaux, que sa soeur doit porter pour éviter d’aggraver sa scoliose.

Photographie en noir et blanc de l'atelier où sont fabriqués les corsets médicaux, bustes de mannequins posés sur l'établi
“T10L2” © Charlotte Vincent

Découvrez notre focus sur le Grand Prix du Photoreportage de Paris Match.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
MELT – An audiovisual Trip to Nowhere – Part.10