NTO Apnea

NTO présente “Apnea”, son premier long format

Avec “Apnea”, NTO, alias Anthony Favier dévoile une plongée dans les abîmes de sa musique.

Portrait de NTO, alias Anthony Favier, dans une lumière chaude.
@ntomusic

Depuis près de dix ans, Anthony Favier développe une électro minimaliste et poétique. Il sort aujourd’hui son premier album en long format, fruit d’une rencontre et d’une exploration en profondeur.

“Beyond Control”, un nouveau palier

Pour célébrer la sortie de l’album, le musicien a sorti un nouveau clip : “Beyond Control”. Étape supplémentaire de l’immersion portée par “Apnea”, cette vidéo prend le relai après “Zig Zag”, “Invisible” et “Petit Matin”. Comme des paliers de plongées, elles sont espacées dans le temps de manière régulière : trois mois séparent chaque sortie, pour préparer en douceur l’arrivée d'”Apnea”.

Cette fois-ci, NTO collabore avec l’artiste Monolink. Producteur et interprète, Steffen Linck dit Monolink apporte l’influence de la scène musicale berlinoise. Et pour illustrer ce titre, on retrouve Jean-Charles Chavarin, déjà aux manettes des deux clips précédents, à la réalisation d’une nouvelle quête autour de la notion d’identité.

Une plongée musicale

“Apnea” est une référence explicite au sport nautique. NTO confie : “Cet album, c’est [le fruit de] la rencontre avec Arthur Guerin, champion du monde d’apnée, qui m’a initié à sa pratique et m’a du coup beaucoup inspiré.” Rien d’étonnant, quand on connaît la patte musicale du français : des basses denses, des sonorités diffuses, qui peuvent facilement rappeler la perception des sons en immersion.

Ce premier album, c’est un peu une partie de moi. Il représente tout ce que j’ai toujours eu envie de faire dans la musique : de belles collaborations avec des artistes que je respecte profondément, rester fidèle à ma musique tout en ayant la possibilité d’expérimenter toujours plus loin, raconter une histoire qui me semble cohérente du début à la fin.

NTO

L’immersion est d’ailleurs plus que sonore. L’expérience de la descentes dans les fonds marins est aussi celle d’une éclipse totale du monde extérieur, d’une solitude toute particulière. De quoi inspirer le DJ, qui se lance alors dans un ensemble introspectif. Avec “Apnea”, il livre des morceaux intimes, une lettre d’amour à ses proches et un hommage à ses racines. Il explique : “Cet album c’est également un peu une histoire de famille. Il y a des clins d’œil pour tous ceux que j’aime.”

Suivez l’actualité de NTO sur Instagram.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.