Celio (wo)men* no gender

Le “no gender”, nouveau fer de lance de Celio

Marque 100% masculine, Celio* ouvre désormais ses rayons aux femmes, avec une campagne ” no gender “, inaugurée le 8 mars, à l’occasion de la Journée des droits des femmes. Au menu : des sweats ennuyeux, mais un début de réflexion salutaire sur une évolution sociétale majeure.

Unisexe, no gender, ungendered : une mode qui s’installe depuis plusieurs collections dans nos vestiaires.

L’esprit : revendiquer un vent de liberté au travers de nos garde-robes et de nos âmes. Et les marques l’ont bien compris : l’oversized, le jean boyfriend, le polo, et ici le sportswear, autant de classiques qui font fi des genres, et plaisent tant à la femme qu’à l’homme.

Celio*, marque de prêt-à-porter masculin à 300% depuis 1985, n’avait jamais déployé auparavant sa gamme au vestiaire féminin. Pour répondre aux évolutions que prône l’air du temps, Celio* intègre donc la question du genre à ses magasins.

Qu’attendre de cette collection ?

A côté des sweats floqués de mantras (plus ou moins) inspirants, on portera plutôt son intérêt sur des portraits de femmes, pour la plupart influenceuses mode, comme Leeloo : s’appropriant des pièces destinées classiquement à l’homme, elles s’appliquent à démontrer l’illusoire vision genrée dans le prêt-à-porter.

Espérons que cette collection soit une véritable prise de conscience des enjeux qui bouleversent désormais notre société, ainsi qu’un pas durable, voire militant, vers la mode non-binaire, loin de la simple posture commerciale.

@Celio

Découvrir la campagne

Avec la participation de Florine