Nikon présente le D600

Image d'avatar de ErwanErwan Manchec - Le 14 septembre 2012

Nikon présente le D600 6

Le Nikon D600 à peine annoncé, Beware a déjà eu l’occasion de l’essayer.

Placé entre le vieillissant Nikon D300s (sortit en juillet 2009) et le très récent Nikon D800, le D600 peut être considéré comme une porte d’entrée vers le Full Frame (capteur 24x36mm).

Annoncé à 2100 Euros nu, il reste un boitier haut de gamme pour amateurs (très) exigeants. Il satisfera également les professionnels en temps que boitier principal ou secondaire.

Il dispose d’une très bonne prise en main, un poids relativement correct, de deux slots SD et de multiples boutons pour accéder aux fonctions principales très rapidement. La dynamique des images et la très bonne gestion du bruits associés aux 24 millions de pixels du capteurs rendent le Nikon D600 très polyvalent.

– Capteur CMOS plein format de 24,3 millions

– Système Auto-Focus 39 points

– Sensibilité ISO 100 à 6400 extensible de 50 ISO à 25 600 ISO

– Vidéos Full HD (1080p) sous deux formats, FX et DX, à des cadences de 30 p, 25 p et 24 p.

– Sortie HDMI sans compression vers les périphériques externes et contrôle audio haute fidélité.

– HDR (grande plage dynamique) : Il prend deux photos à chaque déclenchement pour créer une image

– Le capteur d’image de l’appareil photo et son capteur RVB 2016 pixels fournissent des données précises au système de reconnaissance de scène qui optimise la mise au point, l’exposition et la balance des blancs juste avant le déclenchement, pour des photographies très précises et des rendus ultra-nets.

– Utilisez l’intervallomètre pour déclencher la prise de vues à intervalles prédéfinies. utilisez l’option Accéléré pour enregistrer des images en tant que fichiers vidéos et visualiser l’action lente en lecture rapide avec des vitesses de visionnage de 24 à 36 000 fois plus rapides que la normale.

– Moniteur ACL VGA de 3,2 pouces, affichant 921 000 pixels, avec contrôle automatique de la luminosité.

– Viseur à 100 % et grossissement d’environ 0,7x.

– Prise de vue en continu à 5,5 photos par seconde.

– Mode de prise de vue silencieux : parfait pour photographier en toute discrétion, ce mode silencieux réduit le bruit causé par le retour du miroir de l’appareil photo.

– Compact, léger et résistant : conçu pour les environnements hostiles, les rabats avant et arrière de cet appareil photo sont composés d’un alliage de magnésium, et il ne pèse que 760 g (sans accumulateur). Résistant aux intempéries au même titre que le reflex Nikon D800 professionnel, il offre une protection élevée contre la poussière et l’humidité.

– Horizon virtuel électronique à deux axes : vous pouvez vérifier aussi bien la position de l’appareil photo par rapport à l’horizontale que son inclinaison (vers l’avant ou vers l’arrière) à l’aide de l’écran ACL ou du viseur.

– Double logement pour cartes SD. Compatibilité SDXC et UHS-I.

– Transfert sans fil : Utilisez le transmetteur pour mobile WU-1b en option pour envoyer vos images depuis le D600 vers un smartphone ou une tablette ou pour commander l’appareil photo à distance via votre périphérique mobile.

Aujourd’hui le décalage dans le renouvellement de la gamme Nikon rend le placement du D600 difficilement compréhensible.
Le D7000 qui très compact et qui dispose de 16,9 millions de pixels sur un capteur DX et 6 vps depuis un boitier tropicalisé est disponible à 850€.
Le D300s, entrée de gamme professionnelle sur un capteur DX (idéale pour profiter du facteur de grossissement de 1,6x) est vendu 1250€. Plus vieux que le D7000 et avec “seulement” 11 millions de pixels le D300s est rapidement voué à disparaitre du catalogue.

Il y aurait donc deux possibilités pour que Nikon rend sa gamme plus compréhensible :

– Remplacer le D7000 par un boitier DX très haut de gamme et plus cher qui viendrait remplacer le D300s

– Baisser très légèrement le prix du D600 et créer un D600s avec une haute cadence de prise de vue pour les nombreux photographes qui cherchent un très bon et rapide boitier secondaire.

 

Le D600 reste un excellent boitier disponible fin septembre et qui rend encore plus accessible les qualités d’un capteur full frame.

 

En savoir plus sur le Nikon D600 :
http://www.nikon.fr/fr_FR/product/digital-cameras/slr/consumer/d600

Nikon présente le D600 7Nikon présente le D600 8Nikon présente le D600 9Nikon présente le D600 10
Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Deux ans après le succès du premier volet, Denis Villeneuve…

3 mars 2024

A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

Erwan Manchec
Article écrit par :
Fondateur de Beware & Explorateur urbain depuis 2017 Ex photographe, actuellement CEO de Heave Studio

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • J’attendais plutôt un D400 avec mes objectifs DX… on va voir ce que Nikon va nous sortir par la suite !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.