Mystic Monuments

Mystic Monuments, mémoire historique de monuments abandonnés par Danila Tkachenko

Image d'avatar de Hadrien VecchioneHadrien Vecchione - Le 5 mars 2020

Des églises orthodoxes du passé abandonnées, édification de structures légères sur des sites historiques délaissés dans des formes modernistes abstraites, retour sur la série de photos “Mystic Monuments” par Danila Tkachenko où les images du passé sont exploitées pour des projets futurs.

Ruine orthodoxe

Vous connaissez peut-être le nom de Danila Tkachenko. Beware! vous proposait en mai dernier, une “immersion dans l’ère soviétique” où le Moscovite avait capturé les rêves de puissance et de grandeur d’un régime déchu. Aujourd’hui Tkachenko, avec sa série de photos “Mystic Monuments“, mélange les genres naviguant entre structures artistiques modernes, bâtiments religieux abandonnés, et captation photographique, pour des œuvres d’art exceptionnelles créant un lien direct entre photographies d’architecture, urbex et conceptualisme moderniste.

Ruine avec une sphère moderne sur le toit

L’artiste nous explique : ” les monuments, c’est la mémoire historique. L’accent est mis sur l’histoire des églises orthodoxes abandonnées”. En effet, les édifices captés par l’œil de l’artiste ont tous été abandonné au même moment – en 1917 après la révolution russe, mettant fin au faste du régime impérial des Romanov. Ces photographies d’architecture nous montrent alors trois choses : les détails du bâtiment, le style du bâtiment, ainsi que la grandeur des constructions.

Mystic Monuments
Ruine d’une ancienne église orthodoxe
ruine orthodoxe

Mais “Mystic Monuments” ce n’est pas seulement ça et va bien au-delà. Le Moscovite nous montre ici une démarche expérimentale. Les églises orthodoxes qu’il met en scène rentrent dans la catégorie des bâtiments en ruine, le plus souvent oubliés, envahis par la végétation et aux façades décrépies. Cependant, ces églises orthodoxes conservent un certain mysticisme qui, entrechoqué avec le modernisme des structures contemporaines et incorporés aux ruines, nous offrent une toute nouvelle vision de ces bâtiments – ils en sont transformés, sublimés, dans une optique d’exploiter le passé pour parler du présent et de l’avenir, qui sont les maîtres mots de l’artiste.

bache et dôme
instation moderne dans des ruines d'une ancienne église

Les scènes nous offrent un monochrome photographique construit sous la forme suivante : une église abandonnée en ruine, envahie par la nature sur fond de ciel gris, incorporée de structures modernes. Les émotions qui s’en dégagent incluent l’émerveillement, la crainte, la confusion, la curiosité et la mélancolie, des ruines aux personnalités multiples. “Mystic Monuments” capture quelque chose de brut et le transforme en création artistique.

ancienne ruine et installation moderne  Mystic Monuments
Ruine et installation moderne sur le toit
Ancienne église orthodoxe
Ruine orthodoxe et bache

Pour plus d’œuvres de l’artiste, allez voir son site internet ou son Instagram.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Notre sélection des festivals français du mois de juin 2024

Notre sélection des festivals français du mois de juin 2024

L'été approche à grands pas, amenant avec lui le retour…

28 mai 2024

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Hadrien Vecchione
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.