My only love Moby

“My only love” : Moby déclare sa flamme à la forêt Amazonienne dans son nouveau clip

L’Amazonie brûle toujours. Dans son nouveau clip, animé, Moby dénonce la déforestation, principale cause de l’urgence climatique. Créé par le studio Zombie, l’histoire du clip est touchante mais dure à voir puisqu’elle pointe du doigt une réalité criante. “My only love” est un titre tiré de son dernier album “All Visible Objects”.

léopard braconnier fusil regards feu Amazonie clip Moby
Crédit : studio Zombie
Image du clip "My Only Love"
Image du clip “My Only Love”

“My Only Love” est créé par le studio d’animation brésilien Zombie et réalisé par Paulo Garcia. Le clip est somptueux. Un léopard et son petit se prélassent au coin d’un arbre, sous un rayon de soleil. Alors que le léopard s’éloigne de bébé, tout bascule. De la fumée assombrit le ciel de la forêt, des perroquets fuient la cime des arbres et des branches entières tombent sur le sol, en feu. Les deux léopards sont séparés. On assiste alors à une course contre la montre : les flammes dévorent de plus en plus la forêt, le léopard tente de retrouver son petit mais se heurte bientôt aux braconniers. Qui va s’en sortir ? Y’a-t-il un échappatoire ou est-ce déjà trop tard ?

petit léopard bébé découvre feu panique clip
Crédit : studio Zombie

Combattre la déforestation

La force du clip, produit par studio Zombie, c’est son animation et son message. Ici, réalisation et réalité se rejoignent. Si les animaux semblent forts et majestueux au début, ils deviennent au fur et à mesure chétifs. Leur vulnérabilité est exacerbée par la texture qu’a choisi le studio pour animer les animaux. Ils semblent faits de bois. Ils sont alors aussi vulnérables que la flore de l’Amazonie.

léopard faune flore lumière soleil arbres branches
Image du clip “My Only Love”

Le propos de Moby n’est pas seulement de dénoncer la déforestation. Il alerte sur les causes de celle-ci : « Nous sommes confrontés à de nouvelles catastrophes presque quotidiennement, mais pendant que nous faisons face à ces horreurs, l’urgence climatique ne cesse de s’aggraver. Sans les forêts tropicales, notre planète deviendra rapidement une terre brûlante et inhabitable. L’objectif de cette vidéo était de rappeler aux gens l’urgence climatique et les dangers de la déforestation, ainsi que de rappeler que 90 % de la déforestation des forêts tropicales humides est le résultat de la production de viande et de produits laitiers. »

Depuis 2019, la déforestation a augmenté de 80% selon un article du Monde. Une augmentation due notamment, pour le quotidien, à la politique de Jair Bolsonaro. Le président du Brésil écarte en effet les organisations de protection de l’environnement et les groupes de défense de l’environnement.

Moby n’a pas attendu 2019 pour s’engager dans la protection de l’environnement. En 2016, il fonde Little Pine, son restaurant vegan à Los Angeles. Ses titres sont souvent engagés, comme son dernier album dont provient “My Only Love”, “All Visible Object” sorti le 15 mai 2020. L’auteur va au bout de sa démarche puisqu’il assure qu’une partie de l’argent gagné avec son album ira à des ONG : « les bénéfices de mon nouvel album iront aux organisations de défense des droits des animaux qui travaillent à la création d’un changement du système. Car, comme nous l’avons vu, utiliser des animaux pour s’alimenter ne tue pas seulement les animaux, cela nous tue aussi. »

On vous laisse voir le clip engagé de l’artiste :

Moby a aussi annoncé un live Twitch ce mercredi 5 août à 22 heures. Il discutera de la déforestation et de l’industrie animale avec des animateurs du clip et d’autres invités.

Pour suivre Moby sur Instagram, vous pouvez vous abonner à son compte. Pour suivre le Live demain soir, c’est sur cette page que tout se passe !

Moby dénonçait déjà la société de consommation dans son titre “In this cold place“.