achile vie normale album cover

“Vie normale” : le clip dans le clip d’Achile

Achile vient tout juste de dévoiler son nouveau clip “Vie Normale”, ce jeudi 27 août 2020. Le clip, réalisé par Greg Ohrel et produit par Pelican Paris est une réussite sur tous les plans.

cover achile vie normale portrait verre d'eau lunettes

Le jeune artiste de 18 ans sort son single “Vie Normale” quelques mois après le très apprécié “Kappa”. En cinq mois, le clip cumule déjà plus de 500 000 vues sur YouTube. Les paroles empruntes d’ironie du clip ont été écoutées et streamées plus de 1,5 millions de fois depuis mars 2020. Le clip était complètement fou en terme de réalisation. Achile revient aujourd’hui avec son nouveau clip et single “Vie Normale”, tourné et pensé par le réalisateur de “Basique” d’Orelsan, “Tout va bien” des Castles Flowers et “Makeba” de Jain. Ce dernier clip a valu à Greg Ohrel une nomination aux Grammy Awards. Il a été récompensé pour les deux autres clips de deux victoires de la musique.

Mise en abîme

“Vie normale” n’est pas un clip banal. dès les premières secondes du clip, nous croyons assister à un making-of. Les premiers plans nous intègrent dans une équipe où la cohésion et la bonne humeur sont de mise. On a le sourire lorsque l’on regarde le clip.

capture écran vie normale post-it tournage making of Achile
Dans le clip, Achile et ses acolytes préparent les plans qu’ils vont tourner.
Achile potes amis tournage clip Vie Normale caméra I phone skaeboard

Greg Ohrel a réalisé un clip d’une mise en abîme parfaite : on voit Achile et ses amis l’aider à tourner son clip. Le résultat est satisfaisant : un plan séquence improvisé sur un skateboard donne dans le “vrai clip” un plan séquence parfaitement exécuté. Un plan aérien réalisé avec une canne à pêche donne l’impression qu’il a été tourné avec un drone. Enfin, une séquence digne d’un film d’action est tournée avec une voiture en miniature. Le résultat : une voiture tombe du ciel et s’écrase juste à côté du rapeur. Une seule question nous taraude à la vision du clip : comment les mouvements de caméra et les effets du clip ont été tournés ? Comme les séquences que l’on voit ? Peut-être que ces plans seraient-ils aussi… une mise en abîme.

Le clip est travaillé sur tous les plans. On retrouve la qualité et la précision des images des précédents clips réalisés par Greg Ohrel. Le jeune chanteur se consacre presque entièrement à la musique depuis qu’il a obtenu son bac l’année dernière.

Raper à 18 ans

Achile s’est fait tout seul. C’est ce que raconte le clip “Vie Normale”. Originaire de Tour, il débarque à Paris pour continuer sa carrière. Son single raconte les espoirs mais aussi les doutes du jeune artiste : « vie normale, peu d’histoire, je raconte ma vie » chante l’artiste au début de son single. « La fin d’une belle époque » continue de raper l’artiste. C’est finalement sans doute le début d’une belle époque qui attend le rapeur de 18 ans. Pour lui, son âge n’est pas un frein à sa créativité : « J’ai rien à perdre, je n’ai pas fait de croix sur quelque chose de construit, pas de travail ni d’enfant. Faire de sa musique à cet âge, c’est le truc le plus cool au monde, enfin après il y a peut être des trucs pas très drôles qui vont m’arriver en cours de route et je vais faire la gueule. Je me différencie aussi des autres par mon jeune âge, c’est donc définitivement un atout. » explique-t-il dans une interview pour Cimer !.

homme portrait diabolo menthe Achile restaurant table vintage chaises pull jaune fond dégradé vert

On le compare souvent à Lonepsi, Roméo Elvis… Si ses inspirations ne sont pas étrangères, Achile développe son propre style de musique, à la frontière du rap et de la chanson française, comme il l’aime le décrire lui-même. À 6 ans, Achile commence le solfège et continue avec le violon puis le piano. C’est lui qui composerait ses musiques.

On vous laisse avec le nouveau clip et single d’Achile :

Si vous appréciez l’artiste, vous pouvez le suivre sur son compte Twitter ou sur son compte YouTube.

Si vous aimez “Vie Normale”, vous aimerez peut-être le clip “Regarde moi” de Lomepal.