Un minimalisme géométrique affiché, une passion des horizons aux lignes pures – et la découverte d’un univers inspirant : “Moroccan Minimalism” – “composition de collages ” ultra colorés, entre tradition et inspiration culturelle marocaine.

Monochrome de vert, escalier, porte traditionnelle marocaine, et la danse du joker actualité cinématographique de ces dernières semaines
Monochrome de jaune , arcade et habit traditionnel

Beware! vous propose aujourd’hui de vous intéresser à une création artistique des plus originales, une série de collages construit par logiciel aux allures de photographies comme on pourrait le croire mais qui n’en est rien. Une idée évidente pour cet architecte qui aime mixer des éléments opposés pour créer une image qui interpelle, conclusion d’un rendu improbable et minimaliste.

Monochrome de bleu et zelliges
Monochrome de rouge, porte traditionnelle marocaine, et habit traditionnel

Dans toutes les réalisations de l’artiste il existe une prédominance marocaine, une source d’inspiration à la richesse sans limite découlant d’une culture vivante et perceptible par les gestes du quotidien, les fêtes, les rituels, les vêtements (silhouette omniprésente de l’homme traditionnel marocain en vêtement traditionnel comme la djellaba ou la miehfa), l’architecture, les villes et leurs identités (arcades, moucharabieh, zelliges et monuments emblématiques), base d’un processus créatif en hommage direct au Maroc. Son travail est donc porteur d’une fusion des genres artistiques. On retrouve le minimal, palette réduite (une, deux ou trois couleurs de forment basiques). Ce minimalisme coloré prend corps avec les ruptures visuelles créées par l’artiste : richesses décoratives des portes traditionnelles marocaines, des arcades, des fenêtres, des silhouettes… ou le contemporain se mêle au traditionnel. Ce minimalisme est effectivement renforcé par la couleur (le bleu, le rouge, le vert, le jaune…), inspiration directe des colorants naturels des tanneries traditionnelles de Fès au Maroc, sublimés par cette luminosité perceptible aux contrastes puissants renvoyant directement au questionnement de la fabrication des différentes œuvres de l’artiste.

Monochrome et chat
Escaliers

Dans une interview donnée au magazine ” Maisons du Maroc ” en juin 2019, l’artiste revient sur la réalisation et la construction des différentes étapes de ses œuvres :

  • la première est le repérage qui consiste à trouver un détail, une scène ou un geste qui attire son attention et devient donc le fils conducteur de ses réalisations. Ce fameux déclic lui permet d’initier quelque chose.
  • la seconde étape se fait travers les combinaisons porteuses de messages forts où ses œuvres sont en gestations permanentes dans son esprit.
Monochrome de blanc en arcades et habit traditionnel
Arcades colorées et habit traditionnel
Formes géométriques et habit traditionnel
Arcades ocres

Retrouvez les œuvres par collage de cet architecte talentueux sur son Instagram ou le ” Moroccan Minimalism” est mis à l’honneur mêlant couleur et luminosité.