Voyage dans l'univers de La Femme avec "Paradigmes : suppléments" 1

Voyage dans l’univers de La Femme avec “Paradigmes : suppléments”

Après la sortie de la première partie de “Paradigmes” en avril dernier, La Femme continue de nous envoûter avec “Paradigmes : suppléments”.

Image de l'album paradigmes de La Femme
© La Femme

Pour la suite de l’album, le groupe nous offre un film et des chansons sur notre humanité, tout en nous faisant danser sur des mélodies qui nous réconcilient avec notre destin. 

“Paradigmes : suppléments”

Avec l’introduction de nouvelles sonorités plus orientales, des chansons en anglais et cet accent français qu’on connaît bien, La Femme vise haut. Cette deuxième partie, sortie ce 15 octobre, est la suite fidèle d’un album qui s’inspire de nos pensées quotidiennes.

© La Femme

La sortie du morceau “Trop de peine”, par exemple, nous sensibilise sur le monde que nous voulons laisser à nos enfants. Cette deuxième partie est alors l’aboutissement d’un album qui tranche avec une vie morose par son appel à l’action et l’acceptation.

À la première écoute, on reconnaît ce qu’on aime chez le groupe français. Tout en décrivant notre réalité, avec les morceaux “Plaisir” ou “Je plane”, La Femme nous transporte et nous fait rêver à un autre monde. Grâce à ces titres, le groupe nous fait redécouvrir les joies de notre quotidien en chantant nos désirs réprimés, sans s’empêcher de contempler le temps qui passe.

Avec ces nouveaux morceaux, le groupe continue d’explorer les contradictions humaines pour finir sur le sentiment unique : celui d’appartenir à l’univers tout entier. En finissant par “Sayonara” et “Route des épices”, mais aussi en traduisant “Disconnexion” en anglais comme en espagnol, le groupe signe un voyage au-delà des frontières.

Paradigmes : Le Film

“Paradigmes” se prolonge sous plusieurs formes, pour mieux nous faire rêver et danser. Pour continuer à nous porter vers d’autres galaxies, et afin de nous inviter à aller de l’avant, La Femme se lance également dans un long-métrage cinématographique.

Affiche du film de la Femme
© La Femme

On se prépare donc pour un film qui va donner vie à leur album, déjà présenté en partie avec les clips de Foutre le bordel ou Le Jardin. Le groupe fait donc durer le plaisir avant la sortie. Pour les puristes, on vous retrouvera en salles au cinéma le Brady à Paris le 20 octobre, et à Biarritz au cinéma le Royal le 22 octobre. Le film sera également disponible en livestream dès le 20 octobre.

Crée en un an et demi, avec un casting qui rassemble notamment César Domboy (Fergus Fraser dans “Outlander“), Léa Rostain (“Madame Claude”) et Félix Moati ( “L.O.L.”), La Femme mise sur la vidéo pour interagir avec son public. Également réalisé et écrit par les deux fondateurs du groupe, Marlon Magnée et Sacha Got, ce long-métrage risque de nous transporter dans des profondeurs inexplorées. 

Le film sera disponible en salle le 20 et 22 octobre, réservez vos places ici.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.