Kelly Marie Beeman

Kelly Marie Beeman, les personnages qui habillent nos yeux

 Kelly Marie Beeman a grandi à Oklahoma City aux États-unis. Passionnée par le dessin depuis toute petite, elle avait l’habitude de créer des histoires avec ses sœurs puis de les illustrer : « C’était des sagas qui se poursuivaient sur plusieurs semaines. ». Avec une maman artiste, adepte de l’aquarelle, elle a rapidement appris à mélanger les couleurs et à les appliquer. C’est à 12 ans qu’elle commence à peindre, puis, naturellement décide d’aller au lycée en option arts plastiques. C’est d’ailleurs sa seule formation artistique puisqu’ensuite elle a étudié la sociologie. 

illustration Kelly Marie Beeman
Kelly Marie Beeman

Ses traits et la beauté des femmes et des hommes qu’elle dessine sont facilement reconnaissable. Toutes ses illustrations sont uniques en leur genre et ont une symétrie quasi irréelle. 

illustration femme
illustration homme et femmes
femme et homme dans lit Kelly Marie Beeman
illustration

Les vêtements qu’elles créaient à ses personnages ont une importance particulière, en effet l’artiste est fascinée par la mode et la façon dont les tissus traduisent la personnalité des gens. C’est dans son petit appartement New-Yorkais qu’avant de dessiner, Kelly Marie Beeman a toujours une image mentale qu’elle façonne. Elle s’essaye, avant de s’endormir à différents scénarios dont elle tente de se souvenir le lendemain matin. Ses inspirations elle les trouvent à travers les gens, leurs histoires et la mode, toujours avec le même morceau de musique qui tourne en boucle. 

Kelly Marie Beeman dessin
dessin illustration

Ses influences artistiques sont variées :  Portraits romains à l’encaustique, poterie grecque, sculpture classique, peinture tardive médiévale, icônes byzantines, herbes grecques, portrait Renaissance, design viennois du début du XXe siècle, art graphique et illustration de mode du début des années 1970 par Antonio Lopez… 

Kelly Marie Beeman

La carrière de Kelly Marie Beeman a pris un vrai tournant le jour où elle a parcouru le site Style.com en quête d’inspiration, et qu’elle a découvert la collection du styliste J.W. Anderson. Fascinée par son travail, elle décide de dessiner ses créations et de le lui envoyer sur les réseaux sociaux. Évidemment, le styliste a adoré et c’est de cette façon qu’elle est devenue illustratrice de mode. Elle a également créé des éditoriaux de mode pour Marie Claire, Vogue et Interview Magazine. 

dessin

«  J’ai toujours aimé peindre les gens mais je n’avais pas toujours de sujet donc je les inventais. Souvent, ils étaient nus, mais j’ai ensuite commencé à utiliser des vêtements pour les améliorer ou les individualiser. J’aimais trouver des vêtements inhabituels, alors je me suis tournée vers la mode pour trouver l’inspiration. Je pense à la forme humaine et aux vêtements comme deux éléments distincts. »  

Kelly Marie Beeman 
Kelly Marie Beeman noir et blanc
illustration noir et blanc

Les yeux en amande, une bouche pulpeuse, un nez allongé, et des vêtements amples qui semblent aussi légers qu’une vague se glissant au bord des plages, les peintures de Kelly Beeman sont une variété de similitudes et de différences : « Je suis heureuse quand les sujets semblent tendres et invitants, et même sensuels, mais en même temps formulés et stylisés. J’aime explorer ces contradictions visuelles. »

quarantine the fine art
Kelly Marie Beeman illustration
juxtapoz illustration
l'artiste
l'artiste qui peint

Nous vous invitons à vous rendre sur son site ainsi que sur son Instagram ! Vous aimerez aussi les corps détachés et inimitables de Calvin Sprague et ses couleurs pastels.