Joshua K Jackson photographie

L’âme des grandes villes dans l’objectif de Joshua K. Jackson

Le street-photographe Joshua K. Jackson arpente les rues de Londres pour y capturer le dynamisme et la poésie urbaine quotidienne.

Un cliché du photographe Joshua K Jackson représentant bien la frénésie des grandes villes

Le travail de Joshua K. Jackson à quelque chose de très cinématographique. Chacun de ses clichés raconte une histoire et dégage une atmosphère unique. On y découvre un Londres dynamique, parfois peut-être un peu chaotique mais définitivement poétique. Un voyage hors du temps, loin des bruits, mais avec toujours le bouillon magique caractéristique des grandes villes.

Spécialisé dans la photographie de rue et le documentaire, il préfère la spontanéité aux clichés trop travaillés. C’est pourquoi il part bien souvent arpenter les rues, son appareil photo à la main, sans même savoir à quelle station de métro il va s’arrêter. Une prise de risque qui rend son travail excitant et donne de la vie à ses photographies.

Un cliché spontané pris dans les rues de Londres par Joshua K. Jackson

Cette spontanéité caractérisée est sans doute dû au fait que Joshua K. Jackson n’a pas fait d’études d’art ou de photographie. Originaire du Buckinghamshire, un comté au sud-est de l’Angleterre, il a déménagé à Londres pour étudier l’économie et la finance. Il y est resté travailler pendant dix ans.

C’est finalement en août 2016 qu’il découvre la photographie. Une découverte qui se transforme rapidement en véritable passion. En trois mois Joshua sait qu’il ne fera désormais plus que ça. Il redouble alors d’efforts et devient officiellement photographe à plein temps en janvier 2017. En plus de ses escapades urbaines personnelles, le photographe travaille aussi sur commande et a ainsi déjà collaboré avec Apple, Adobe, Google ou encore Panasonic. Joshua anime également des ateliers pédagogiques et vend ses tirages photos. Il a récemment publié Sleepless in Soho, une première monographie parue aux éditions Setanta Books.

Un cliché pris par le street-photographe Joshua K Jackson

Outre la spontanéité, ce qui caractérise le travail de Joshua ce sont ses clichés de nuit. Un choix qu’il a fait consciemment et assez tôt pour une raison simple. Dans la journée le centre de Londres est tellement animé qu’il est difficile de trouver une forme de singularité à photographier et quand c’est le cas il y a tellement de passage que le cadrage devient un exercice périlleux. Alors que de nuit, le rythme ralenti un peu et les lumières donnent une toute autre ambiance à la ville. Elle se dévoile à la fois vivante et mystérieuse, enveloppée d’une obscurité à peine troublée par les phares de voitures et les enseignes de bars ou de magasins.

Un cliché pris par le photographe Joshua K. Jackson devant l'enseigne lumineuse d'un cinéma

Joshua K. Jackson est donc un photographe autodidacte et tout terrain. Avec une simplicité désarmante, ses clichés dressent un portrait unique et poétique de l’âme urbaine de Londres. Son jeu subtil avec les lumières, les contrastes et les couleurs permet de sublimer des instants suspendus au hasard charmant.

Un cliché mouillé des rues de Londres pris par le photographe Joshua K. Jackson
Photographie prise par Joshua K. Jackson pour son livre Sleepless in Soho
Un cliché pris sur le London Bridge par le street photographe Joshua K. Jackson
Une photo embuée de la ville prise par Joshua K. Jackson
Un homme pressé au téléphone capturé en photo par Joshua K. Jackson
Le photographe Joshua K. Jackson aime jouer avec les lumières et les reflets
Une femme seule au milieu de la frénésie urbaine capturée par le photographe Joshua K. Jackson
Une jeune femme perdue dans ses pensées dans le métro, prise en photo par Joshua K. Jackson
Un portrait de nuit coloré et immortalisé par Joshua K. Jackson

Pour continuer le voyage, vous pouvez vous rendre sur le site de Joshua K. Jackson ou aller faire un tour sur son compte Instagram. Si vous êtes déjà conquis par son talent, vous pouvez aussi vous procurer son livre photo ici.

Et sinon, si c’est la photographie urbaine vous attire, Beware! vous propose de découvrir le travail de Nick Miller.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
NachtclubsBerlin groupe devant Berghain
“Nacht Clubs Berlin”, le street style à la berlinoise