Fiona Torre

Focus sur la photographe Fiona Torre

Image d'avatar de LolaSLolaS - Le 22 février 2021

Photographie documentaire, d’auteur ou de mode ? Fiona Torre aime faire planer la question autour de son travail. Un nuage de mystère qu’elle s’octroie et considère comme du “libertinage artistique”.

L’inspiration qui se déplace

Photographe française qui s’envole régulièrement pour New York, Fiona Torre considère ses voyages comme sa plus grande source d’inspiration. Pendant plusieurs mois, elle a accompagné son meilleur ami, le musicien Ryder The Eagle, en tournée à travers les Etats-Unis, le Mexique et l’Europe. Durant ce périple, elle n’a pas cessé de le prendre en photo avec l’envie, un jour, de les rassembler dans l’optique de les montrer au monde.

Photographie de Ryder The Eagle à Mexico
Photographie de Ryder The Eagle à Mexico par fiona torre

Coup de foudre au premier regard

Si le fréquent changement d’environnement l’influence au quotidien, l’envie de devenir photographe, elle, est née lorsqu’elle était adolescente. Comme beaucoup d’autres jeunes filles, Fiona Torre adorait les posters des magazines. Ces grandes affiches, composées d’un personnage central et de quelques petits détails qui l’entourent, ont conquis le cœur de la jeune Fiona. Cette façon de décorer ses photos sans trop d’artifices, elle l’a apprise à ce moment-là.

Photographie pour 13.09.sr
Photographie pour Vivetta

Bien que Torre ne rentre pas ses photographies dans une case spécifique, elle travaille souvent avec des magazines de mode et des marques. Son amour pour l’image provenant de la presse lorsqu’elle était plus jeune, elle lui rend alors l’appareil aujourd’hui. Vogue Italia, Interlope Magazine, Dior, Gucci, ou encore Saint Laurent font partie de ses nombreux clients.

Photographie de Jade Rabarivelo pour la couverture de Interlope Magazine
Photographie pour Vogue Italia

En tant qu’artiste, la photographe s’intéresse au travail de ses confrères et amis. Tel que le franco-américain David Luraschi, qui se révèle être une inspiration pour Fiona Torre. “Il a un regard si bienveillant, optimiste et délirant sur le monde et sur la mode aussi. Chacun de ses projets est inattendu, sans jamais être forcé, tout est naturel chez lui.”

Photographie pour Vaillant

Les émotions mélancoliques de Fiona Torre

À travers ses photographies, Fiona Torre n’essaie de transmettre qu’une chose : de l’émotion. Principalement celles liées à l’adolescence et à la vie en banlieue puisque ce sont des expériences personnelles et importantes qui l’ont accompagnées à cet âge si particulier. Mais son émotion préférée, c’est la sensation singulière qui est ressentie après avoir pleuré. “C’est un sentiment que je recherche souvent, complexe à décrire, mais que je peux ressentir à travers certaines images.”

Photographie de Jade Rabarivelo pour Interlope Magazine
Photographie d'Inaya
Photographie de Jade Rabarivelo pour Interlope Magazine
Photographie de Jade Rabarivelo pour Interlope Magazine

Pour accompagner ses sujets et leurs émotions, la photographe opte pour des tons plus pastel. Au contraire des couleurs vives, la colorimétrie qu’elle choisit raconte une histoire moins explosive. Ces demi-teintes, que Fiona Torre voit comme un “vêtement que l’on aurait beaucoup porté qui aurait délavé”, sont en harmonie avec la palette d’émotions mélancoliques qu’elle veut communiquer par le biais de ses portraits.

Photographie d'une femme promenant un chien à Mexico City
Photographie d'un husky
Photographie d'une femme qui prend la fuite

Pour mettre en scène ses sujets, elle ne laisse rien au hasard. Les décors en studios où elle peut tout moduler, elles les apprécient autant que les endroits extérieurs qui ont déjà eu une vie. Ces lieux de passages qui regorgent d’histoires uniques et qui véhiculent leurs propres lots d’émotions.

Photographie pour Dior
Photographie d'une robe à Mexico City
Fiona Torre photographie

Son site : fionatorre.com/

D’ailleurs si vous aimez le travail de Fiona, vous devriez fortement vous intéresser à ceux de Manu Fauque, Lisa Boostani et Leo Schrepel, une belle bande d’amis qui excellent dans leurs domaines respectifs (et qu’on aime beaucoup chez Beware!)

Fiona torre planètes
Fiona Torre store rouge
Fiona torrephotographie wonderland
photo chair
clichés photo retro
Fiona torre Boy
Fiona Torre Kenzo
blue jean photographie par Fiona Torre
flamingo lisa boostani
Fiona Torre Jacquemus
photo par Fiona Torre
photographie de mode
photo de mode
creation par Fiona Torre
generation
Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

LolaS
Article écrit par :
Etudiante passionnée par l'art visuel, comme la photographie et la mode, et inspirée par la pop culture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.