IRUN, le deuxième album coloré et multiculturel de NURI

Percussifs, immersifs et multi-sensoriels , les huit nouveaux titres de cet artiste tunisien nous offrent une nouvelle invitation au voyage, trois ans après son premier album intitulé DRUP !

IRUN, le deuxième album coloré et multiculturel de NURI 1

Une immersion sonore

Aux confins de l’horizon, résonne un rituel tinté de percussions et de chant mystiques où la musique électronique enlace peu à peu ce voyage initiatique. Tel un sorcier-guérisseur, un homme masqué apparaît, un artiste unique, une vision nouvelle : NURI.

Artiste tunisien, il explore et s’engouffre dans le patrimoine sonore africain à la manière d’un ethnomusicologue. Mettant à l’honneur les polyrythmies et les chants polyphoniques traditionnels d’Afrique, il compile des enregistrements de terrain pour les façonner.

Il nous guide à travers une histoire, un mythe, un point de vue, dans une immersion où se rencontre un art ancestral et des sonorités électroniques, à la manière d’une excursion multiculturelle.

Concert NURI © andersberg
© andersberg

NURI

Convaincu de l’importance d’une fusion entre les styles et les arts, NURI peut aisément légitimer son approche. Installé à Copenhague, Mohamed Amine Ennouri, dit NURI, est un percussionniste et musicien électronique tunisien.

Fort d’une expérience dans différents styles de musique, cet artiste a suivi une formation en production de musique de film et animation. Cette expérience l’a mené à rejoindre un studio multidisciplinaire au cœur de la scène underground et subversive de Tunis : Atelier D.

Films, danses, sculptures… les arts s’entrelacent et Ennouri met à profit sa créativité. En 2010, il est invité sur l’île de Bornholm au Danemark pour co-écrire une pièce avec la danseuse de Butō, Ainara Lopez (danse née au Japon dans les années 1960 et pensée comme une rupture avec les arts vivants traditionnels).

Cette expérience fondamentale dans sa carrière lui a permis de découvrir la communauté d’artistes de l’île et ses paysages ouverts sur l’infini, comme une source inépuisable d’inspiration.

Île de Bornholm
© Izabela Dabrowska

Après un court séjour à Lyon en 2013, où il y fait la rencontre du collectif entourant le label Shouka et d’un art combinant des sonorités électroniques contemporaines et des archives de traditions musicales d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, il retourne s’installer durablement sur l’île de Bornholm.

C’est alors, qu’isolé dans une ferme abandonnée sur l’île, il fait naître le projet NURI. C’est entre ciel et mer, perdu dans l’infinie de l’horizon où les hivers d’un noir profond et durable se contrastent aux étés sans nuit, que son premier album DRUP voit le jour.

NURI DRUP

Conçu comme un hommage à l’héritage africain en Tunisie et complété par des touches de musiques provenant d’Asie et agrémenté de sonorités électroniques, cet album lui a offert un succès qui n’est depuis pas démenti.

Après de nombreux concerts à travers l’Europe et la remise du prix « Danish OOaward » en 2019, NURI a embrassé une nouvelle étape de sa carrière avec son nouvel album : IRUN.

NURI
© Céline Meunier

IRUN

Des sonorités afro-futuristes tintées de percussions live aux traditions populaires africaines, IRUN nous plonge dans un rituel où le temps semble s’arrêter afin de rentrer en transe. Mystique, chimérique et multiculturel, les huit titres de l’album nous précipitent dans un univers ou passé et présent se confondent à travers une expérience multi-sensorielle.

NURI LIVE
© andersberg

Composé sur une palette douce, coloré et harmonieux, le rythme des morceaux est à peine plus rapide que le rythme cardiaque. Des événements sonores apparaissent pour enrichir l’expérience et le travail de recomposition des chants d’Afrique de l’Ouest et des chants d’enfants d’Afrique du Sud nous plongent dans une exploration immersive laissant place à l’imagination.

Disponible depuis le 6 novembre 2020 en version digitale, le nouvel album de NURI est une invitation au voyage. Intentionnellement conçut pour vous conduire dans un état d’écoute profond et vous ouvrir à une relation fusionnelle avec votre propre corps, IRUN est un album éminemment sensoriel, que l’on vous laisse découvrir :

La pochette de l’album révèle la richesse de la sensorialité, dans une approche simple et discrète, comme un prélude où textures et sensations nous amènent doucement à lâcher prise.

Conçus par l’artiste Yacine Blaieche, pionnier de la scène underground tunisienne, la pochette est inspirée du langage braille.

Album IRUN - NURI
IRUN, le deuxième album coloré et multiculturel de NURI 2

Le petit +

Le 20 novembre 2020 sortira l’album IRUN au format vinyle. Conçu avec la volonté de s’inscrire dans une démarche durable, l’album sera pressé à partir de papiers recyclés.